L’affaire E 171 : cet additif alimentaire blanchissant pourrait (peut-être) être dangereux

 

Bonjour

Le citoyen doit-il être informé de tous les risques auxquels il est (potentiellement) exposé ? Le politique doit-il sans cesse montrer les coulisses, ouvrir ses parapluies, se protéger de tout au risque d’affoler sans raison ? Quant aux médias doivent-ils se borner à jouer le porte-voix du politique, à amplifier l’émotion affolée du « grand public » ? Toutes ces questions sont au cœur de l’affaire E 171.

Le E 171 ( ou « dioxyde de titane ») est une substance naturelle que l’on peut trouver (non sans difficultés) présent sous la forme de rutile. Il a été décrit par Abraham Gottlob Werner en 1803. « Rutile » car  rutilus, rouge, en référence à sa couleur rouge profond observée dans quelques spécimens par lumière transmise. Le rutile est depuis longtemps utilisé comme pigment et opacifiant pour toutes sortes de substances : peinture (le célèbre blanc de titane), mais aussi comme agent opacifiant pour toutes les teintes ; papier ; plastiques ; céramiques ; médicaments ; dentifrices ; chewing-gums ; fromage industriel ; pâtisserie ; confiserie ; crème solaire ; produits cosmétiques, etc.

Il y a onze ans (en mars 2006) le Centre international de recherche sur le cancer a classé le dioxyde de titane « cancérogène possible » pour l’homme.

« Chez le rat exposé au TiO2 nanoparticulaire par instillation intra-trachéale, intra-nasale ou plus par inhalation, un impact toxicologique pulmonaire à long terme a été observé, avec « saturation de la clairance pulmonaire accompagnée d’une inflammation pulmonaire chronique, de la production d’espèces réactives de l’oxygène, d’une diminution des mécanismes de défense, d’une altération des cellules, d’une prolifération cellulaire et d’une fibrose .»

Onze ans plus tard

Onze ans plus tard le gouvernement français saisit l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) sur la base des conclusions d’une étude de l’INRA 1. Voici les explications des ministères de la Santé et de l’Agriculture :

« Une étude de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) menée sur des animaux et publiée aujourd’hui montre que l’exposition orale au dioxyde de titane (E 171), additif utilisé notamment dans l’industrie agroalimentaire, est susceptible d’entraîner des effets sur la santé.  À ce stade, les résultats de l’étude ne permettent toutefois pas d’extrapoler ces conclusions à l’homme.

Au regard des conclusions de cette étude, les ministères chargés de l’économie, de la santé et de l’agriculture ont décidé de saisir conjointement l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) afin de déterminer si l’additif alimentaire E171 présente un éventuel danger pour les consommateurs.

Cette saisine dont les résultats seront connus fin mars s’inscrit dans le cadre des travaux de l’agence déjà engagés à la demande du gouvernement le 17 octobre 2016 sur l’impact potentiel sur la santé des nanomatériaux présents dans l’alimentation de manière plus générale. »

Blanquettes

Le citoyen n’en saura pas plus. S’il est inquiet du « plus blanc que blanc » il découvrira, sur internet, que le dioxyde de titane est présent dans de nombreux  bonbons et chewing-gum (marques Jelly BeanM&M’sSkittles AirwavesFreedent,  Hollywood, Malabar etc.) mais aussi dentifrices « blancheur » et peut-être même des gélules de Doliprane. Jusqu’à la blanquette de veau « William Saurin ».

Et après ?  Le citoyen doit-il être informé de tous les risques auxquels il est exposé ? Dans l’attente des prochains résultats il est recommandé de confectionner soi-même ses blanches blanquettes.

A demain

1 « Additif alimentaire E171 : les premiers résultats de l’exposition orale aux nanoparticules de dioxyde de titane » Communiqué de presse de l’INRA, 20 janvier 2017. Les chercheurs démontrent schématiquement, chez l’animal in vivo, que le TiO2 franchit la barrière intestinale et passe dans le sang.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s