Toxicomanie. Dire non à la mort d’une pharmacie dans le 2ème arrondissement de Paris

Bonjour

A découvrir, le numéro de février de l’excellente revue Esprit : « Politique des drogues ». Et puis cette pétition, relayée par SOS Addictions et quelques esprits éclairés. Un texte, comme une bouteille à la mer numérique et médiatique. On peut l’ouvrir en cliquant ici.

« Nous portons à votre connaissance un cas ignoble d’une pharmacienne, Mme Nahon, qui a été mise à la porte de sa pharmacie séance tenante par une personne de l’A.R.S. (Agence Régionale de la Santé). Pendant 42 ans cette pharmacienne très courageuse travaillait avec des médecins et était la seule à avoir accepté la mission que le centre de toxicologie lui a proposé dans le quartier des Halles à Paris. Elle vendait un médicament sur ordonnance pour aider les toxicomanes nombreux dans ce quartier à se désintoxiquer. Elle est la seule dans ce quartier à accepter de vendre ce produit, les autres pharmaciens refusaient sans doute par peur d’avoir cette clientèle dans leur officine.

« Que vont-ils devenir ces malades ? Quels risques pour le quartier si ces malades n’ont plus accès à leur traitement ? Par son action elle leur a évité des risques de contamination comme le sida, l’hépatite C, et c … S’il vous plaît, signez cette pétition pour elle, elle le mérite, elle a sauvé beaucoup de malades. Merci. »

A demain

Une réflexion sur “Toxicomanie. Dire non à la mort d’une pharmacie dans le 2ème arrondissement de Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s