Nouveau et original : aimeriez-vous devenir un expert officiel en polémiques vaccinales ?

 

Bonjour

Petites secousses sismiques après l’ordonnance vaccinale du Conseil d’Etat. L’imbroglio actuel, sans précédent, n’est pas sans conséquences sur l’architecture sanitaire. La Haute Autorité de Santé (HAS) vient ainsi de faire savoir qu’elle adapte recrutait des experts pour assumer sa « nouvelle mission d’expertise en matière de vaccins et de vaccination ». Jusqu’à présent ces travaux étaient réalisés par le Comité technique des vaccinations (CTV) du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). Est-ce dire que les membres actuels 1 sont désavoués ? On pourrait (presque) le penser.

Vous êtes intéressés ? Il faut vous presser : l’appel à candidatures n’est ouvert que jusqu’au 1er mars prochain. La HAS recherche à cet effet des experts qualifiés dans les domaines d’expertise suivants : « vaccinologie, infectiologie, microbiologie, pédiatrie, gériatrie, immunologie clinique, médecine générale, médecine interne, médecine du travail, gynécologie, santé publique, pharmacie, santé scolaire, épidémiologie et méthodologie, économie de la santé, sociologie ».

304 euros par jour

Ce n’est pas tout : la HAS recherche également des « adhérents d’associations agréées d’usagers du système de santé ».  La commission débutera ses travaux une fois sa composition définitive arrêtée par décision du Collège de la HAS, courant mars 2017 et pour un mandat de trois ans. Les membres participant aux réunions de la CTV sont indemnisés à hauteur de 1,5 vacation par demi-journée et remboursés de leur frais de déplacement selon les règles applicables à la HAS.

Les membres exerçant une activité libérale perçoivent en plus une indemnité compensatoire pour perte de revenu de deux vacations par demi-journée. Le montant de la vacation est actuellement fixé à 76 € bruts. Renseignements pratiques à cette adresse : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2745224/fr/appel-a-candidatures-pour-la-commission-technique-des-vaccinations

Mais encore ?

« Cette commission aura pour rôle d’apporter une expertise sur les vaccins et la vaccination à la HAS. Elle aura ainsi trois missions spécifiques principales : assurer la veille scientifique sur les évolutions et les perspectives en matière de vaccins ; proposer une stratégie vaccinale en fonction des données épidémiologiques et de la balance bénéfice-risque aux niveaux individuel et collectif, ainsi que du rapport coût-efficacité des mesures envisagées ; proposer des adaptations en matière de recommandations vaccinales pour la mise à jour du calendrier vaccinal. »

Ce sont là de bien beaux et bien nobles objectifs. Il ne serait pas inintéressant de savoir pourquoi ils n’ont jamais été  atteints.

A demain

1 Président : Daniel Floret. Personnalités qualifiées : Dominique Abiteboul, Brigitte Autran, Jean Beytout, Agathe Billette de Villemeur, Benoît De Wazières, Benoît Dervau, Véronique Dufour,Daniel Floret, Serge Gilberg, Emmanuel Grimprel, Thomas Hanslik, Odile Launay, Thierry May, Anne-Marie Monnier-Curat, Élisabeth Nicand, Henri Partouche, Dominique Salmon-Ceron, Muhamed-Kheir Taha, et Didier Torny.

 

 

3 réflexions sur “Nouveau et original : aimeriez-vous devenir un expert officiel en polémiques vaccinales ?

  1. Et pourquoi pas créer une commission parlementaire pour réévaluer la politique de santé publique en matière de vaccination obligatoire; politique dirigée tant à l’attention du public que des professionnels de santé. Pour mémoire, une loi existe (2004) mais a été suspendue pour partie (grippe) depuis 2006; la loi du 26 janvier 2016 en fait encore référence.
    Besoin de cohérence et de compétence effectivement mais n’est-ce pas le rôle et la fonction de l’agence nationale de santé publique?
    N’est-ce pas là un tour de Marisol Touraine pour proscrastiner et ne pas décider elle-même mais déléguer et surtout attendre les prochaines élections présidentielles et législatives?

  2. 2x 79 euros bruts pour la demi-journée dans un lieu inhospitalier autant qu’extra-hospitalier, où je crois l’on ne stationne pas plus que dans les hôpitaux franciliens.

    Mazette !

    Ben oui ils se paient la tête du monde. Je l’écris comme cela au cas où des enfants liraient….
    PAs sûr que cela paie les charges de la journée d’un médecin libéral.

    Donc bref de toutes façons ils n’en ont rien à f.. des libéraux , comme ils ont préféré les hangars de vaccination hystérique de masse lors de la crise H1N1 2009

    Et ce n’est pas tant la « veille » scientifique qui compte que l’ARCHEOLOGIE , ou l’exégèse scientifique.

    Car les ouvrages et dires persistent , se mutiplient, sur l’histoire des vaccins, leur absence alléguée de preuve d’efficacité, les coincidences de disparition de certaines maladies avec leur mise en oeuvre (les pédants disent implémentation, quoique l’accent soit de trop).

    Il faut re-démontrer , il faut ré-expliquer, sans dogmatisme, les preuves ou absence d’icelles, les arguments présomptifs d’efficacité là où preuve il n’y a pas, au sens moderne (étude avec témoins et tirage au sort, en double aveugle – et triple boucle piquée).

    Il faut admettre l’absence de preuve pour certains.
    Mais expliquer pourquoi on pense qu’ils sont utiles:) données in vitro, les études animales. Cela n’est pas une preuve formelle mais participe au faisceau d’arguments pour (ou contre).

    Il faut admettre que les vaccins faits aux enfants contre les HPV sont une expérimentation pas très scientifique à échelle planétaire puisque la prévention du cancer du col de l’utérus et du pénis n’a pas été démontrée (ni tentée) avant commercialisation. Et dire clairement que c’est un pari, et dire en quoi il est raisonnable (Joker sur celui là , je persiste à penser que sous couvert de poursuite du dépistage et de son intensification il était plus éthique de démontrer AVANT de généraliser une baisse d’incidence des cancers du col au prix, faramineux certes, d’une étude décente).

    Il faut expliquer à ceux qui ne comprennent pas ce qu’est le tétanos pourquoi le vaccin marche alors que le tétanos n’est pas une maladie immunisante.

    Il faut amener les sceptiques intégristes à être sceptiques sur leur scepticisme. A se demander pourquoi l’épiglottite et la méningite à Haemophilus Influenzae tombent en extinction après la mise en oeuvre de la vaccination. Pschiiiittt ! plus une seule aux urgences pédiatriques, ou à peu près. Avant d’invoquer les cycles naturels (tel un vil climatosceptique) regardez le vaccin abhorré !

    Bon je m’énerve ….

  3. on a le CTV du HCSP pour donner son avis d’experts. Si on va chercher (et payer) des experts extérieurs, autant dissoudre le CTV effectivement (et officiellement) : 20 fiches de paies économisées !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s