Incroyable mais vrai : la France souffre d’une pénurie de vaccins contre l’hépatite B

 

Bonjour

En langage diplomatique on dit « tensions d’approvisionnement ». Dans les fait c’est une situation  de pénurie. Le bruit commençait à courir, c’est vérifié. Et officialisé : la France manque de vaccins contre l’hépatite virale de type B. La Direction générale de la santé vient de faire savoir qu’elle « prenait des mesures pour garantir la vaccination » et le Haut conseil de la santé publique « adapte les recommandations de vaccination ». Il y a quelques jours la Fédération nationale d’aide aux insuffisants rénaux (population particulièrement exposée d’infection) avait écrit à Marisol Touraine afin de demander des recommandations claires pour encadrer leur utilisation

« Depuis le mois de janvier 2017, la France, comme de nombreux pays au niveau international, est confrontée à des tensions d’approvisionnement en vaccins contre l’hépatite B destinés aux adultes, explique-t-on à la presse. La Direction générale de la Santé et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ont obtenu la mise en place de solutions alternatives garantissant l’approvisionnement pour les mois à venir et permettre aux personnes qui le nécessitent de se faire vacciner. »

Quant au Haut conseil de la santé publique (HCSP), il vient de publier un avis définissant les populations prioritaires à vacciner contre l’hépatite B . Il recommande de vacciner, en priorité les personnes qui dans le cadre de leur exercice professionnel sont soumises à l’obligation vaccinale, notamment les professionnels de santé exposés au risque de contamination  dans un établissement de soins, les élèves ou les étudiants des professions de santé et les militaires à l’incorporation ; et les autres en fonction de l’importance de leur exposition au risque.

Se rapprocher de son médecin

Il demande de reconsidérer l’utilisation des différents vaccins disponibles : le HBVAXPRO® 5 µg/ml peut désormais être utilisé pour les nouveau-nés. Il demande aussi la mise à disposition effective des vaccins indiqués chez les insuffisants rénaux : HBVAXPRO® 40 µg, et FENDRIX B® 20 µg. Il recommande, enfin, « de vacciner les professionnels de santé déjà vaccinés selon les résultats des sérologies et d’effectuer la troisième dose de vaccin après la période de pénurie ».

Pénurie : le mot est lâché.  En théorie les vaccins contre l’hépatite B destinés aux enfants ne sont pas concernés par ces « tensions ». La distribution des vaccins destinés aux adultes a été réservée aux établissements de santé et peuvent être dispensés aux patients non-hospitalisés prioritaires, sur prescription médicale. Les Agences régionales de santé (ARS) et les professionnels de santé ont été informés. Et la Direction Générale de la Santé invite les populations adultes prioritaires concernées « à se rapprocher de leur médecin traitant qui pourra les conseiller et les orienter ».

Rien n’est dit, comme toujours, n’est dit quant aux raisons qui expliquent cette pénurie. Tout, dès lors, peut être imaginé.

A demain

2 réflexions sur “Incroyable mais vrai : la France souffre d’une pénurie de vaccins contre l’hépatite B

  1. Bonjour,
    L’un des éléments à prendre en compte est l’arrêt de production du GENHEVAC. Avec sa disparition, les vaccins restants semblent ne pas être produits en quantité suffisante pour alimenter le marché sans « tension ».
    Les autorités réglementaires restent silencieuses sur la façon dont cet arrêt a été décidé, comment il leur a été notifié, et comment les concurrents ont été informés qu’ils allaient devoir servir seuls le marché.
    Cordialement,
    Rémi Dufourcq-Lagelouse
    Pharmacien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s