Rififi dans les logos nutritionnels : Paris s’en laissera-t-il compter par Coca Cola & C° ?

 

Bonjour

La guerre des étiquettes nutritionnelles est bel et bien ouverte. Début mars six géants mondiaux de l’agro-alimentaire (The Coca-Cola Company, Mars, Mondelez, Nestlé, Pepsico et Unilever) annonçaient qu’ils avaient unilatéralement décidé de mettre en place leur propre système « d’étiquetage nutritionnel simplifié » dans l’ensemble de l’Union européenne. C’était là une manœuvre de type féodal : il revient au seigneur- producteur de rédiger le message codé sur le contenu destiné à l’acheteur-consommateur. La puissance publique ne saurait avoir ici un droit à agir.

Or on sait qu’en France les autorités sanitaires ne sont pas dans cette dynamique du laisser-faire. Après bien des atermoiements (et en dépit d’une série de polémiques intestines) des études originales ont été lancées sous l’égide de la Direction Générale de la Santé. Les résultats viennent d’être rendus publics par Marisol Touraine. Résumons-les.

Achats en conditions réelles

Il y a d’abord eu une étude sur le choix du « système d’étiquetage nutritionnel » le plus adapté : soixante supermarchés situés dans quatre régions de France ont participé pendant dix semaines à l’évaluation comparative de quatre systèmes d’étiquetage nutritionnel simplifié. Le tout « en conditions réelles d’achat ». Conclusion officielle : « l’évaluation confirme le succès de cette étude inédite : l’intérêt de l’étiquetage nutritionnel est démontré pour la 1ère fois ». Comprendre que les systèmes d’étiquetage nutritionnel simplifié (« Nutri-Couleurs », « Nutri-score » et « SENS ») sont bien susceptibles d’entraîner des modifications dans les comportements d’achat des consommateurs.

Comprendre aussi que pour ce qui est de l’efficacité la palme revient au système « Nutri-Score » (ou « 5 C »).  « Cet avantage de ‘’Nutri-score’’ est plus marqué encore lorsqu’on observe spécifiquement le comportement des consommateurs qui achètent les produits les moins chers, explique le ministère de la Santé. Au regard de l’ensemble de l’étude, ‘’Nutri-Score’’ apparaît donc comme le système le plus efficace ».

Agro-alimentaire-publicitaire

Ce n’est pas tout : une seconde étude a été menée du 21 novembre au 12 décembre 2016 pour mesurer l’impact de plusieurs systèmes d’étiquetage nutritionnels à travers une méthode expérimentale en laboratoire. 809 participants ont alors testé cinq systèmes d’étiquetage. Et là encore « les résultats confirment l’impact des systèmes testés sur les achats des consommateurs ». Là encore « ils confirment également l’efficacité du système Nutri-score, tout particulièrement sur le tiers des consommateurs ayant les revenus les plus faibles ».

Et maintenant ? C’est là que tout se complique. « Ces résultats permettront le choix du logo qui sera recommandé aux entreprises de l’agroalimentaire et aux distributeurs, explique Marisol Touraine. Le Ministère s’appuiera sur ce rapport pour finaliser le cahier des charges qui sera adressé à l’ANSES pour avis. L’arrêté définissant le système d’étiquetage nutritionnel que les industriels pourront mettre en œuvre sera pris début avril. » Or on sait que, dans ce domaine, les industriels de l’agro-alimentaire-publicitaire disposent d’énergies et de relais qui peuvent être aux antipodes du sanitaire. La guerre, si l’on comprend bien, ne fait que commencer.

Pressions

Il faut aussi ajouter, point essentiel que cet étiquetage tenu pour modifier les comportements des acheteurs, sera facultatif: la réglementation européenne ne permettant pas de le rendre obligatoire, ce que regrette la ministre de la santé.

« Je compte sur la pression des consommateurs, qui demandent à être informés, pour que les industriels s’engagent dans cette voie », explique Marisol Touraine dans les colonnes du Parisien. Quelle sera le niveau de cette pression ? Dépassera-t-elle les fontières de l’Hexagone ? Qui, de Coca ou de Paris, l’emportera ?

A demain

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s