Gardasil 9® : le nouveau vaccin contre les HPV sera-t-il moins boudé que le premier?

 

Bonjour

Le temps des fabricants n’est pas celui du politique. Alors que l’on attend les dernières  décisions de Marisol Touraine sur les obligations vaccinales,  le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) vient de dire sa vérité sur le Gardasil 9®  nouveau vaccin de Merck visant à prévenir le infections à papillomavirus humains (HPV) :  « Prévention des infections à HPV : place du vaccin Gardasil 9® ».

Autorisé à l’échelon européen depuis avril 2016, ce vaccin n’est toujours pas disponible en France. Il est officiellement indiqué, à partir de 9 ans, contre les lésions précancéreuses et cancers du col de l’utérus, de la vulve, du vagin et de l’anus (dus aux types d’HPV concernés) ; et contre les verrues génitales (condylomes acuminés). Sa nouveauté tient à ses cinq génotypes additionnels (31, 33, 45, 52, 68). Au total  les neuf  génotypes inclus dans la nouvelle formulation « sont responsables de 90 % des cancers du col de l’utérus, 80 % des lésions malpighiennes intraépithéliales de haut grade, 70 % des cancers du vagin, 40 % des cancers de la vulve, 85 % des cancers de l’anus et 60 % des cancers du pénis ».

Ne rien changer

On sait que, depuis dix ans déjà, la vaccination contre le HPV est, en France, officiellement recommandée avec le Gardasil quadrivalent chez les jeunes filles et les jeunes femmes. Objectif principal : réduire à terme l’incidence du cancer du col de l’utérus. En 2016, la vaccination avec le vaccin quadrivalent (Gardasil) a été étendue aux hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes dans le but de réduire l’incidence des lésions précancéreuses et des cancers anaux. Pour le HCSP cette stratégie (par ailleurs controversée) « n’a pas lieu d’être modifiée par la mise à disposition du vaccin Gardasil 9 ®. »

Mais encore ? Le HCSP ne peut, ici, ignorer, les « réticences à la vaccination contre le HPV » et les « hésitations vaccinales ». Il rappelle que la couverture vaccinale HPV est en constante baisse depuis 2010 et qu’elle se situait, en 2015, sous la barre des 14 % (pour un schéma vaccinal complet). C’est dire l’ampleur de l’échec d’une politique qui visait à l’éradication. Comment comprendre ? Voici les explications du HCSP :

« La faible couverture vaccinale est liée à une hésitation vaccinale incluant une défiance à l’égard de cette vaccination de la part des parents et à une trop faible proposition par les professionnels de santé. Les professionnels rencontrent des difficultés à faire accepter la vaccination aux jeunes filles et aux parents réticents. Un manque d’information objective sur les bénéfices et les risques de la vaccination est rapporté par le public et les professionnels de santé. »

Candeur

A partir de cette lecture (que l’on peut tenir pour incomplète) de la réalité, le Haut Conseil formule une recommandation :

« Faire que les professionnels de santé (médecins libéraux, sages-femmes, infirmières, personnels des centres de vaccination, des CeGIDD et des centres PreP) soient soutenus dans leur communication sur la vaccination, qu’ils bénéficient d’une information objective sur les bénéfices et les risques et qu’ils disposent d’outils partagés de communication et de décision. »

Ce n’est pas tout. Il souhaite, avec une certaine candeur, que le prix de Gardasil 9® soit établi « afin que le rapport coût/efficacité soit acceptable ». Et il demande « qu’une réflexion sur une prise en charge à 100 % par l’assurance-maladie soit lancée ».

Il ne déplairait pas, enfin, au HCSP que son avis « soit relayé par une communication large, transparente et pragmatique auprès des professionnels de santé et auprès du public ». Il s’agirait « de présenter les arguments pour la prévention des lésions et des maladies par la vaccination dues aux infections HPV, ainsi que les bénéfices de cette vaccination et la tolérance des vaccins ».

On attend la suite avec le plus vif intérêt.

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s