Nuits et dimanches après-midi : pour un médecin de garde, un nouveau numéro est à composer

 

Bonjour,

Dans les déserts et dans la nuit, une lumière à six chiffres. Elle est portée par Marisol Touraine, ministre de la Santé.

« Comment faire face à la poussée de fièvre d’un enfant au milieu de la nuit ? Où trouver un médecin un dimanche après-midi ? Autant de questions que chacun peut se poser lorsqu’il a un doute sur son état de santé en dehors des heures d’ouverture des cabinets médicaux, c’est-à-dire le soir après 20h, le week-end à partir du samedi midi et les jours fériés. »

Chacun sait qu’aujourd’hui la multiplicité des numéros d’appels permettant d’accéder à un médecin de garde (numéros différents à quatre ou à dix chiffres, le 15, etc.) nuisent à la lisibilité de la permanence des soins ambulatoires.

Gravité de la situation

Mais voici que vient d’être créé un « numéro de téléphone national et gratuit ». Il vise à « simplifier les démarches des Français en dehors des heures d’ouverture des cabinets médicaux ». Pour l’heure ce nouveau numéro est opérationnel dans les Pays-de-la-Loire, la Corse et la Normandie. Son déploiement national est prévu d’ici fin 2017. Explications :

« Le 116 117 est le nouveau numéro gratuit pour joindre un médecin généraliste de garde aux heures de fermeture des cabinets médicaux : tous les soirs après 20h, le week-end à partir du samedi midi et les jours fériés. Réservé aux urgences graves, le 15 reste disponible 7j/7 et 24h/24. En cas de doute sur la gravité de la situation, il faut continuer de composer le 15. En journée durant la semaine, le 116 117 ne sera pas accessible puisqu’il n’a pas vocation à se substituer aux consultations assurées par le médecin traitant. »

Faire le 116 117 c’est l’espoir d’une réponse médicale adaptée aux besoins de chaque patient : un conseil médical ; l’orientation vers un médecin généraliste ou une maison médicale de garde ; l’organisation d’une visite à domicile en cas d’incapacité de la personne à se déplacer ; la prise en charge sans délai par les services de l’aide médicale urgente (SAMU) si nécessaire. »

A demain

Une réflexion sur “Nuits et dimanches après-midi : pour un médecin de garde, un nouveau numéro est à composer

  1. Où aboutit le 116 117 ? Est ce qu’un budget fléché lui est consacré ? Dans quels locaux ?
    En pratique, est ce que les appels du 116 117 n’aboutiront pas tout simplement au 15 (probablement) qui est le SAMU, mais qui comporte déjà une branche « médecine libérale » (qui vivote dans certains départements, faute de médecins régulateurs libéraux. Et je doute que le nouveau numéro attire de nouveaux médecins régulateurs) ? Et sans budget supplémentaire (sûrement).
    Encore un effet d’annonce (qui va en plus augmenter artificiellement le nombre d’appels). Et plus dangereux : encore un nouveau numéro qui se rajoute à la déjà longue liste des « numéros uniques », public ou privé. Sur le site de l’ARS de Pays de Loire par exemple : 3 numéros à composer si vous avez un problème de santé (quel numéro doit faire la mère d’un nourrisson qui a 39 de température ? J’aime bien le « si doute sur la gravité de la situation » : faites le 15 (question de se couvrir, pas folle la guêpe). Moi, quand j’entends un bruit dans ma voiture sur l’autoroute : c’est TOUJOURS grave !
    Pour rappel, le 112, numéro d’urgence européen, aboutit au 18 (numéro des pompiers) : multiplication des numéros d’urgence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s