Après la Moselle, percée de la rougeole en Occitanie. Attendre que la situation empire ?

 

Bonjour

Il y a avait eu Metz et Forbach. Voici Toulouse et l’Occitanie où quatorze cas de rougeole ont été diagnostiqués ces dernières semaines – et  l’ARS Occitanie alerte sur une couverture vaccinale insuffisante et rappelle les consignes de vigilance.

Huit cas de rougeole avaient été enregistrés sur l’ensemble du territoire en 2016 mais depuis le début de l’année soixante, déjà, dans l’Est et quatorze signalés à l’ARS Occitanie. De nouvelles percées qui s’inscrivent dans un contexte de résurgence, en France et en Europe.

« Tous les cas recensés concernent la région toulousaine, sur les 14 cas diagnostiqués, 2 sont des cas groupés. Ce sont des enfants non vaccinés, un adolescent et un adulte, détaille le Dr Olivier Glass médecin épidémiologiste à l’ARS Occitanie. Soixante cas ont été recensés dans le département de la Moselle depuis le début de l’année et on en a moins parlé, on ne peut pas parler de vraie recrudescence, néanmoins, il faut rappeler que la couverture vaccinale, seul rempart efficace contre la rougeole est insuffisante en France. »

Remonter le courant

Et l’ARS de redire l’essentiel à la population : qu’il n’existe pas de traitement contre la rougeole ; que seule la vaccination constitue une protection efficace ; que la rougeole a quasiment disparu dans de nombreux pays ; que le virus circule toujours de manière active en France en raison d’une couverture vaccinale insuffisante ; que se  faire vacciner et faire vacciner son enfant est nécessaire, pour être protégé et pour protéger les autres..

Mais l’ARS ne dit rien des raisons qui font que la couverture vaccinale est insuffisante en France, rien sur la méfiance croissante vis-à-vis de la vaccination dans la population, rien sur l’action du Pr Henri Joyeux. En France la couverture vaccinale n’est plus que de l’ordre de 80 %. Or il faudrait une population vaccinée à 95 % pour prévenir toute épidémie. Comment remonter le courant ?

« Marisol Touraine devrait dire sous peu quelles suites elle entend donner aux recommandations formulées au terme de la consultation nationale sur la vaccination » écrivions-nous lors de l’épisode de Moselle. Passer, ou pas, au stade de l’obligation vaccinale ? Le temps passe, et rien n’est dit. Encore un peu et il sera trop tard.

A demain

4 réflexions sur “Après la Moselle, percée de la rougeole en Occitanie. Attendre que la situation empire ?

  1. Donc si la couverture vaccinale est insuffisante, c’est la faute du professeur Joyeux ?
    Soyons sérieux.
    Ce n’est pas de la vaccination dont les gens se méfient, c’est de l’Etat et des laboratoires, et de leur relation.
    La confiance ne se décrète pas, elle se mérite.

  2. Ainsi amuse-t-on la galerie pour prendre des mesures autoritaires et imposer la vaccination obligatoire ! Big vaccine mène la danse.

  3. On attend aussi que les experts de la promotion pharmaceutique (aka Marisol Touraine et les élites d’autorités sanitaires françaises) affichent les motifs de la vaccination (plus collective qu’individuelle vu le profil des gens touchés concrètement par les conséquences de la maladie). Etrange d’ailleurs de viser 95% de vaccination avec un vaccin efficace à 95%…
    L’obligation ne fera que renforcer la défiance (qui est le problème et ne se « soigne » pas par le mépris, encore moins par les démonstrations permanentes de conflits d’intérêts et d’aveuglement idéologique).
    Pour ceux qui sont convaincus de l’intérêt parce qu’ils sont allés chercher l’info plutôt que la propagande (dont je suis), il suffit d’aller chercher le vaccin n’est-ce pas, il est disponible unitairement ?

  4. Et on ne met pas sa ceinture de sécurité , c’est aussi un complot des multinationales de l’automobile! …… On attend que le casque soit obligatoire pour les enfants en vélo aussi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s