«Tabac chauffé»: son arrivée va relancer la polémique sur l’interdiction du «snus» dans l’UE

Bonjour

Nous n’avons pas encore pris la mesure des perturbations à venir. L’arrivée du « tabac chauffé à moindre nocivité »  va imposer de repenser politiquement l’équation sanitaire du moindre risque tabagique – une équation déjà bouleversée avec la cigarette électronique. Le sujet est d’ores et déjà à l’étude au sein des esprits éclairés de l’association SOS Addictions. Combien de temps faudra-t-il avant que les autorités et institutions sanitaires trouvent un moment pour se pencher sur le sujet ?

Voulue par les géants de Big Tobacco l’arrivée du « tabac chauffé industriel à moindre nocivité » aura aussi un effet collatéral paradoxal : braquer les projecteurs sur le « snus », poudre de tabac humide aujourd’hui consommé principalement en Suède et en Norvège (ainsi que dans diverses régions du monde fréquentées par les touristes scandinaves). La méthode de consommation habituelle consiste à placer le produit entre la gencive et la lèvre supérieure et à le garder en place pendant une durée qui peut aller de quelques minutes à plusieurs heures.

Travail d’investigation

C’est ainsi le « snus » s’inscrit, précisément, dans la dynamique de la réduction des risques. « Les Suédois se classent en tête des pays d’Europe pour la faible incidence et mortalité par cancer du poumon (20 pour 100 000 contre 60 pour 100 000 en moyenne en Europe), ou cancers ORL (0,6 contre 4 pour 100 000), écrivait le Pr Antoine Flahault il y a cinq ans, sur son blog de l’EHESP. La Suède est le seul pays de l’OCDE à respecter l’objectif de l’OMS de moins de 20% de fumeurs dans la population (17%), mais compte … 12% de Suédois supplémentaires qui recourent régulièrement à l’usage de snus, avec une forte intoxication nicotinique associée (article de Rodu B. et coll., abstract seul disponible, en anglais, dans Scand. J. Public Health, 2009). Mais la nicotine en tant que telle n’est pas pourvoyeuse de cancers, c’est bien le tabac fumé qui tue. Il est peu probable que les autres pays du monde se mettent à chiquer des snus, en revanche, si l’usage se répand de la cigarette électronique ne deviendra-t-elle pas le substitut nicotinique d’avenir si l’on renonce pragmatiquement à lutter contre l’intoxication nicotinique et que l’on se concentre sur la lutte contre le seul tabac fumé qui tue ? »

S’intéresser au « snus » s’est revenir sur les autres modes de consommation du tabac que furent le fait de chiquer ou de priser. Mais c’est aussi et surtout s’interroger sur les véritables raisons de son interdiction (depuis 1992) dans le reste de l’Union européenne – une UE qui se caractérise par la libre circulation des marchandises. Il y a là un beau travail d’investigation qui reste à faire. Nous y reviendrons.

A demain.

2 réflexions sur “«Tabac chauffé»: son arrivée va relancer la polémique sur l’interdiction du «snus» dans l’UE

  1. Le terme « intoxication » suppose qu’il y ait toxicité dans les quantités considérées, sinon on parle de consommation ou d’usage, des fois la propagande passe par les mots, vous le savez.

    Le terme de « lutte » associé à la consommation de nicotine relève des lois de la République, dans la rubrique « on arrête l’obscurantisme prôné par des groupuscules dérangés et surtout par les quelques intérêts financiers directement intéressés à la rentabilisation des cadavres » et non du seul « pragmatisme », cette « lutte » mettant donc en danger de façon délibérée la santé et la liberté des citoyens, il s’agit d’un délit pénal (et l’incitation à commettre un délit n’est pas sans conséquences).
    Pour votre investigation sur la mise en danger délibéré de la vie d’autrui par la commission européenne et les falsificateurs complices en France, pour rappel on parle de 2 à 3 millions de morts :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s