Le gouvernement italien rend douze vaccins obligatoires . Que va faire Agnès Buzyn ?

 

Bonjour

Quand la France tergiverse, l’Italie agit. Le gouvernement italien a adopté vendredi 19 mai un décret-loi rendant obligatoires douze vaccinations. Ces immunisations seront dorénavant nécessaires pour l’inscription des enfants en crèches ou à l’école maternelle. A partir de 6 ans, âge de la scolarisation obligatoire, les parents des enfants non vaccinés devront payer de fortes amendes (entre 500 et 7 500 euros). Les parents réfractaires seront également signalés au tribunal des mineurs et pourront être temporairement déchus de leur autorité parentale

« Ce décret rend obligatoires certains vaccins qui étaient jusqu’à présent seulement conseillés [comme ceux contre la rougeole ou la méningite] » a déclaré le chef du gouvernement, Paolo Gentiloni, à l’issue du conseil des ministres. Douze valences seront désormais obligatoires :  poliomyélite, diphtérie, tétanos, hépatite B, Haemophilus B, méningite B et C, rougeole, rubéole, oreillons, coqueluche et varicelle.

Cette décision politique a été prise après l’émergence d’une vague rougeoleuse dans le pays. Les données officielles font état de 2.395 cas ont été enregistrés entre le 1er janvier et le 14 mai – contre 860 pour l’ensemble de l’année 2016. Il apparaît que 89% des cas concernaient des enfants qui n’avaient pas été vaccinés. Après avoir dépassé les 90%, le taux de couverture vaccinale rougeoleuse à deux ans deux ans n’était plus, en Italie, que de 85,3% en 2015 – l’OMS recommande un taux de 95%. En 2002, lors de la dernière épidémie importante, en l’Italie avait enregistré 15 décès pour 18.000 cas.

Cadeau à Big Pharma

« C’est un message très fort à la population » s’est réjoui la ministre italienne de la Santé, Beatrice Lorenzin, qui faisait pression depuis des semaines pour cette mesure. Celle-ci était contestée (en partie) par sa collègue de l’Education et (avec vigueur) par le ‘ »Mouvement 5 étoiles » qui estime que cela constitue « un cadeau à l’industrie pharmaceutique ».

« Pour débusquer les parents qui feraient de la voltige anti-vaccins et les médecins complaisants prêts à signer de faux certificats, le ministère annonce des contrôles perlés et ponctuels dans les établissements italiens, souligne Le Quotidien du Médecin (Ariel F. Dumont). Le combat entrepris par le gouvernement et le ministère de la Santé contre les opposants à la vaccination touchera bientôt la communauté médicale. Dans un deuxième temps, en effet, le ministère de la Santé veut introduire la vaccination obligatoire pour les opérateurs de santé ce qui n’est pas le cas en l’état actuel. »

Projet de loi français

Vérité au-delà des Alpes, erreur en deçà ? En France Agnès Buzyn la nouvelle ministre de la Santé (et des Solidarités) n’a toujours pas pris la parole sur l’un des dossiers les plus urgents de son agenda. Va-t-elle rendre onze (et non douze) vaccins pédiatriques obligatoires ? 1. Fondé  sur les recommandations de la « consultation citoyenne » un projet de loi est prêt – c’est du moins ce qu’a fait savoir Marisol Touraine avant de quitter ses fonctions. Le nouveau gouvernement va-t-il demander aux futurs nouveaux députés d’étendre par voie législative les obligations vaccinales ? Sinon va-t-il lever toute forme d’obligations – pour se libérer du poids d’une récente décision du Conseil d’Etat ?

C’est là une affaire de santé publique politique qui sera hautement délicate à gérer. La ministre française de la Santé sera-t-elle sur la même ligne que sa collègue italienne ? Le candidat Emmanuel Macron avait dit durant la campagne toute l’importance qu’il accordait à la prévention. Dans le même temps la méfiance, dans l’opinion, vis-à-vis des vaccins n’a jamais été aussi grande.

A demain

1 Vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (actuellement obligatoires) et contre la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l’hépatite B et les infections dues à Haemophilus influenzae, au pneumocoque et au méningocoque C (actuellement recommandées).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s