E – cigarette : n’en déplaise à Tabac Info Service, elle peut vraiment aider à arrêter de fumer

 

Bonjour

Le Pr Jean-François Etter (Institut de santé globale, Faculté de médecine, Université de Genève) est l’un des spécialistes mondiaux parmi les plus affûtés sur l’usage de la cigarette électronique. Il vient de publier une nouvelle étude 1 dans laquelle il a suivi près de 4 000 vapoteurs réguliers (utilisateurs de cigarettes électroniques) pendant douze mois.

« Nous avons constaté que parmi les anciens fumeurs, seulement 9% avaient recommencé à fumer après 12 mois, un chiffre très faible par rapport aux taux de rechute habituellement observés chez les ex-fumeurs, nous a-t-il expliqué. Parmi les fumeurs actuels (utilisateurs doubles de cigarettes et vaporisateurs), 28% avaient cessé de fumer après 12 mois. Ceci est rassurant et suggère que la double utilisation n’a pas d’effets néfastes sur les taux d’arrêt du tabagisme. Dans ce groupe de vapoteurs réguliers, le plaisir et la prévention des rechutes étaient les principales raisons de vapoter. Les participants qui ont cessé de vapoter ont eu tendance à recommencer à fumer après 12 mois. »

Le Pr Etter souligne qu’il s’agit ici de l’une des rares études longitudinales sur les vapoteurs réguliers et l’une des plus complètes en termes d’étendue des questions posées aux participants.

« Dans les années à venir… »

Ce sont là des résultats dont devraient prendre au plus vite connaissance les responsables (et la tutelle ministérielle) de “Tabac Info Service”. Voici en effet que ce dernier répond quand on l’interroge sur la cigarette électronique :

« Est-ce que la cigarette électronique peut m’aider à arrêter de fumer ?

La cigarette électronique peut constituer une aide pour arrêter ou réduire sa consommation de tabac. En effet, les vapoteurs qui continuent à fumer diminuent en moyenne de neuf cigarettes leur consommation quotidienne de tabac [évaluation des dangers de la nicotine, avis de l’Anses, 2015]. L’e-cigarette peut donc être une aide pour un arrêt progressif. L’arrêt complet du tabac doit rester l’objectif prioritaire.

« Est-ce la méthode la plus efficace pour arrêter de fumer ?

Il est encore trop tôt pour répondre à cette question. Les études permettant de mesurer l’efficacité des outils d’aide à l’arrêt du tabac ou de comparer l’efficacité de plusieurs d’entre eux nécessitent plusieurs années de préparation, de mise en œuvre et d’analyse. A ce jour seules quelques études de ce type ont été publiées dans le monde. Plusieurs dizaines sont en préparation, dont une en France. Nous en saurons plus dans les années à venir, lorsque les résultats de ces études seront disponibles. »

Les responsables (et la tutelle ministérielle) de Tabac Info Service peuvent joindre le Pr Etter à l’adresse suivante : Professor Jean-François Etter, Institute of Global Health, Faculty of Medicine, University of Geneva, Campus Biotech, 9 chemin des Mines, CH-1202 Genève, Switzerland.  Jean-Francois.Etter@unige.ch

A demain

1 Nicotine Tob Res. 2017 Jun 7. doi: 10.1093/ntr/ntx132. [Epub ahead of print]

 

2 réflexions sur “E – cigarette : n’en déplaise à Tabac Info Service, elle peut vraiment aider à arrêter de fumer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s