Jupiter- tabac : le prix n’augmentera pas avant les calendes de la seconde année du quinquennat  

Bonjour

Des politiques présentées comme différentes peuvent avoir les mêmes effets. Le 4 juillet, le Premier Ministre Édouard Philippe II prononcera devant l’Assemblée nationale son discours de politique générale. L’ancien maire du Havre a donc demandé expressément aux principaux ministres de faire remonter une note de dix pages détaillant la vision de leur propre travail ministériel ; une « feuille de route ». Et le Premier ministre d’en faire son miel politique : y puiser sources d’inspiration et imposer ses premiers arbitrages.

Agnès Buzyn, ministre de la Santé (et des Solidarités) a fait le travail demandé par Matignon et, curieusement, la feuille de route a « fuité » (sans que l’origine de la fuite soit encore localisée). Nous avons vu que L’Argus de l’assurance avait été privilégié. Le site des buralistes a aussi observé que L’Argus avait tweeté : « Feuille de route d’Agnès Buzyn : la lutte contre le tabagisme sera intensifiée en augmentant dès 2018 le prix du tabac ». Confirmation, ce vendredi 23 juin, par Les Echos : « Agnès Buzyn veut intensifier la lutte contre le tabagisme, en augmentant rapidement et fortement, dès 2018, le prix du tabac ».

On se souvient que Mme Buzyn avait expliqué au Parisien « ne pas être contre » la promesse du candidat Macron de passer à un paquet à 10 euros. On voit désormais que cette promesse (essentielle contre la principale cause évitable de mort prématurée) s’éloigne à grand pas. Où l’on comprend que des politiques présentées comme nouvelles, consensuelles et différentes peuvent, en même temps, être strictement équivalente aux anciennes.

A demain

 

5 réflexions sur “Jupiter- tabac : le prix n’augmentera pas avant les calendes de la seconde année du quinquennat  

  1. Il s’agit à la base d’un sujet de santé publique dont notre nouvelle ministre, Agnès Buzyn, possède une solide expérience et compétence; alors arrêtons les arbitrages budgétaires de Bercy pour contre carrer les actions de prévention et de lutte contre le tabagisme sauf à:
    1) faire comme les copains d’avant…
    2) placer l’Etat en situation de non assistance à population en danger; les morts imputables à la consommation de tabac (78.000/an) pourraient alors demander des comptes…
    Ce gouvernement se veut incarner un changement tant sur le fond que sur la forme; l’équipe constituée est une équipe très professionnelle et bourrée de compétences techniques.
    Arrêtons de faire le jeu des lobbys et penchons nous sérieusement sur le devenir et la reconversion des buralistes.
    Il y a unanimité internationale pour reconnaître l’efficacité de l’augmentation brutale du prix du tabac à fumer. Alors que veut notre président élu? De la cohérence! MERCI

  2. Georges57 juste une question !! Pour vous le tabac acheté dans la rue ou dans les pays limitrophes 7 au total tous 20 à% moins cher qu’en France … Donc pour vous il est moins nocif que le nôtre ? Parce que pour info on est déjà a 27% de contrebande !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s