Simone Veil contre le tabac : une vidéo politique semi-prophétique datant de 1975

Bonjour

C’est une vidéo de 98 secondes. Signée de l’INA, elle date de 1975. On y voit et entend Simone Veil, alors ministre de la Santé et de la Famille. Elle nous parle du tabac. Quarante-deux ans. Ce sont des images qui nous disent le temps qui passe moins vite qu’on pourrait le croire. Car tout est dit dans ce témoignage, tout est dit d’une volonté et d’une sagesse politique que l’on ne rencontrera plus guère, sur ce sujet et à ce poste.

Simone Veil n’a jamais caché qu’elle était une fumeuse. En 1975 elle explique être parvenue à « fumer beaucoup moins ». Sur la nocivité du tabac aucun doute : il faut en informer largement tous les citoyens. Campagnes d’information sanitaire à la télévision, à la radio, via des publicités, lors des consultations médicales. Revoir les études médicales dans cette perspective car, dit-elle, « certains médecins ne croit pas à cette nocivité ».

Ne pas aller jusqu’aux restaurants

Et puis envisager des mesures plus coercitives, comme l’interdiction de fumer dans certains lieux publics : «  les cinémas sûrement, certains transports également… Les restaurants ? Je ne crois pas que l’on n’ira jusque-là, je ne l’envisage pas ».  Et les contre-indications qui pourraient être portées sur les paquets de tabac ? « Nous étudions quel impact cette mesure a eu dans les pays où elle est actuellement en vigueur comme les Etats-Unis. Il ne semble pas que le fait qu’il y est un petit papier sur le paquet de cigarette disant ‘’les cigarettes sont mauvaises pour vous’’ aient un grand impact. Alors je ne crois pas qu’on l’imposera. Voilà. »

Le temps passe et l’on mesure le chemin parcouru sur certains points. On sait aussi que quarante-deux ans plus tard plus de 30 % des Français fument, paquet neutralisé ou pas. La volonté politique qui animait Simone Veil ne s’est jamais véritablement retrouvée chez ceux et celles qui ont pris sa suite. Elle-même n’a guère relancé le combat quand de 1993 à 1995 elle revint à ce ministère. Le temps fut bref et les priorités autres.

Schizophrénie étatique

Reste aujourd’hui que tout est connu de la nocivité du tabac et des moyens de lutte, de la schizophrénie étatique et du formidable levier que peut être la cigarette électronique.  Interrogée sur France Inter Agnès Buzyn, actuelle ministre de la Santé, a exprimé son admiration citoyenne mais aussi « une très grande émotion personnelle ». Celle qui fut, en premières noces, l’épouse de Pierre-François Veil, fils de Simone Veil, a confié que cette dernière lui avait « donné l’amour de la vie publique ». « Je suis dans ce ministère, a souligné Agnès Buzyn, grâce à ce qu’elle m’a légué. »

C’est aussi à cette aune que son travail de ministre sera jugé. A commencer par son action contre le tabagisme, première cause de mort prématurée évitable.

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s