« Paquet à 10 euros »: ne plus en parler tant que l’hyper-président n’aura pas tranché 

Bonjour

Le souriant  rétropédalage d’Agnès Buzyn ne changera rien à l’ire des buralistes français. La ministre de la Santé a beau annoncer que l’objectif chiffré du candidat Macron (le paquet de cigarettes à 10 euros) ne sera sans doute pas atteint avant la fin du quinquennat du président Macron, on s’agite dans les civettes surchauffées.

« Clients spoliés ». « Buraliste menacé ». « Non au paquet à 10 euros ». « Disons la vérité aux Français : pour atteindre l’équilibre dans la dépense publique… on leur fait les poches ». Ce sont les slogans d’une affiche (visible ici) « réalisée en un temps record par le service Animation syndicale de la Confédération des buralistes ».

L’ire des buralistes ? Ces derniers reconnaissent ne pas avoir été surpris par l’annonce d’Edouard Philippe II sur le paquet et les dix euros. Ils dénoncent en revanche « l’absence totale de concertation et de précisions sur ses modalités exactes » – et ce contrairement à ce qu’avaient laisser conclure les premiers contacts entre le Gouvernement Philippe II et les élus syndicaux des buralistes.

Le feu et la fumée

« Réunis en conseil les administrateurs de la Confédération ont adopté un plan d’actions, avec plusieurs hypothèses, pour cet été et la rentrée » assurent-ils. Où l’on voit se dessiner, une nouvelle fois, un front contre des mesures sanitaires annoncées dans la plus grande précipitation ; des mesures dont on peut douter, une nouvelle fois, de leur application. Une fois encore Bercy contre Ségur, l’Economie et le Budget contre la Santé.

Et dans ce contexte, le constat inquiet que viennent de nous transmettre de très sérieux observateurs : « nous sommes le 8 juillet et le dernier ‘’Tableau de Bord Tabac’’ de l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) est celui de février … ! Ni avril, ni mai alors qu’il s’agit d’un simple report des commandes des buralistes et des pharmacies. N’y aurait-il pas de fumée sans feu ? ».

Des orages après les nuées ? En juillet on peut tout imaginer.

A demain

 

 

Une réflexion sur “« Paquet à 10 euros »: ne plus en parler tant que l’hyper-président n’aura pas tranché 

  1. Pour le tableau de bord OFDT, rien d’anormal, ils avaient annoncé que « L’OFDT procédera dorénavant à une analyse trimestrielle des données d’approvisionnement des buralistes et des officines de pharmacie, permettant de prendre davantage de recul par rapport aux variations observées qui pour leur part resteront mensuelles. »
    Là, sur la news du 28/04 : https://www.ofdt.fr/actualites-et-presse/nouveautes-ofdt/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s