« On soigne pas les gays », une triste histoire observée au centre hospitalier de Bourges

 

Bonjour

Que se passe-t-il à Bourges ? Rien, ou presque. L’affaire vient d’être rapportée par  France Bleu Berry . Nous sommes au centre hospitalier Jacques Cœur. Il y a une dizaine de jours un homme de 45 ans, était soigné au sein du service de gastro-entérologie. Il raconte qu’un message à caractère homophobe a, en son absence, été déposé dans sa chambre.

« On est sortis en bas avec mon mari fumer une cigarette et quand on est remontés, on a découvert un bout de papier sur la table de nuit avec marqué « ON SOIGNE PAS LES GAYS » … ça me fait plutôt mal de voir des comportements comme ça, on est là pour être soigné, on n’est pas là pour être jugé » dit cet habitant de la petite commune berrichonne de Fussy.  Il ajoute que son couple s’est senti « un peu rejeté » à plusieurs reprises par certains membres du personnel soignant. Il a saisi le procureur de la République de Bourges et porté plainte contre X.

Ethique de service public

La presse peut-elle en dire plus sur un tel sujet ? Contactée par France Bleu Berry, la direction de l’hôpital Jacques Cœur assure avoir ouvert une enquête interne, tout en soulignant que « l’origine du message n’a pas pu être déterminée ».  La même direction n’est pas avare de détails, qui précise à France Bleu Berry que le plaignant est suivi depuis seize ans dans l’établissement pour de graves pathologies intestinales, qu’il a déjà été hospitalisé à sept reprises depuis 2001 et a été pris en charge plus de soixante-dix fois pour des consultations aux services des urgences ou de médecine générale.

Toujours selon la direction, l’homme a été reçu deux fois depuis le début de l’année par le médiateur de l’hôpital car il refusait certains soins qui lui avaient été proposés. La direction tient, enfin, à préciser qu’elle n’avait jamais eu, jusqu’ici, à gérer ce genre de problème : « l’établissement est attaché depuis toujours à des principes éthiques forts de service public et de respect de tous ses patients ». Voilà qui est dit. Comment pourrait-il en être autrement ?

A demain

Une réflexion sur “« On soigne pas les gays », une triste histoire observée au centre hospitalier de Bourges

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s