Tabac – politique : concomitamment à la hausse du prix, le mépris de la cigarette électronique

Bonjour

Gargarismes médiatico-politiques autour du chapitre III-II du PLFSS (Projet de loi de financement de la sécurité sociale) : « La prévention au cœur de la stratégie de santé ». Avec deux sous-chapitres ambitieux : la mise en œuvre des mesures relatives à l’extension des obligations vaccinales pour les jeunes enfants et l’augmentation du prix du tabac.

Restons, pour l’heure, sur le prix du tabac, cette clef de voûte de l’exécutif dans la lutte contre le tabagisme. Tout le monde sait que la consommation de tabac, autorisée, contrôlée, lourdement fiscalisée, par L’Etat est responsable chaque année de plus de 73 000 morts prématurées en France – dont 45 000 par cancer. C’est donc, officiellement,  « la première des priorités de santé publique ». La belle affaire.

Et le gouvernement de souligner que l’augmentation importante et rapide du prix du tabac « a démontré son efficacité en matière de réduction de sa consommation ». Le PLFSS propose donc une « évolution significative » de la fiscalité applicable afin d’aboutir à un paquet de cigarettes à 10 € en 2020. Non pas « augmentation drastique » (la seule qui vaille) mais, plus modestement une  « évolution significative ».

« Ces hausses porteront aussi sur le tabac à rouler, les cigarillos et les cigares pour une politique cohérente de hausse de la fiscalité et éviter des phénomènes de substitution et reports entre les produits du tabac. En parallèle de la hausse du prix du tabac, une politique de prévention et de sensibilisation sera menée. Elle se concrétisera par un plan de prévention et de réduction du tabagisme visant notamment à accompagner les fumeurs qui souhaitent s’arrêter, à diminuer la consommation chez les jeunes et à s’adresser spécifiquement aux plus précaires. »

William Lowenstein et Laurent Karila

On attend avec un intérêt non déguisé les détails concrets de cette future politique. Que ne sont-ils déjà connus ? Pourquoi ne pas prendre globalement et totalement en charge les malades de la dépendance au tabac qui manifestent le désir de briser leurs chaînes fiscalisées ? Pourquoi leur faire toujours payer les médicaments qui peuvent les aider ? Pourquoi, toujours, ce déni-mépris de l’exécutif pour le levier libérateur que peut être la cigarette électronique ? Quand Agnès Buzyn lira-t-elle le chapitre tabac d’un récent ouvrage politique essentiel : Tous addicts, et après ? des Drs William Lowenstein et Laurent Karila, deux éminents spécialistes d’addictologie qui n’ont pas plus l’oreille de l’actuelle ministre macronienne de la Santé qu’ils n’avaient celle de la l’ex-socialiste Marisol Touraine :

« Paquet neutre, paquet à 15 euros et e-cigarette sont les trois mesures qui permettraient, associés à une stratégie de “ringardisation” de la cigarette classique, de réduire la consommation de tabac et de sauver vraisemblablement des dizaines de milliers de vie chaque année. Quel gouvernement aura le courage de contrarier Bercy et ses taxes sur le tabac? Quel gouvernement mettra la vie humaine au-dessus de la politique économique?»

Pour l’heure le gouvernement du président Emmanuel Macron, président chantre de la prévention, nous explique que « concomitamment à la hausse du tabac » des actions seront engagées pour lutter contre la contrebande de tabac et limiter les achats transfrontaliers. Message aux dépendants : il vous est possible de continuer à fumer, à la condition de n’acheter votre drogue que chez les buralistes français.

A demain

Une réflexion sur “Tabac – politique : concomitamment à la hausse du prix, le mépris de la cigarette électronique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s