Le gouvernement soutient les buralistes dans le cadre de la politique de santé publique (sic)

Bonjour

Gérald Darmanin est intervenu, ce 20 octobre, au Congrès des buralistes.  Le jeune ministre de l’Action et des Comptes publics au Congrès des buralistes était plus qu’attendu. « Une heure quinze minutes d’échanges et de dialogue dans un climat houleux au départ, puis attentif ensuite, avant de virer plutôt favorable sur la fin » résume le site des buralistes.

Et puis, un communiqué de Bercy sous le titre suivant : « Une action déterminée de lutte contre les trafics et de soutien aux buralistes dans le cadre de la politique de santé publique du Gouvernement » (sic). Extraits.

« Le Gouvernement a engagé une politique de santé publique ambitieuse. Elle passe par l’augmentation de la fiscalité sur les tabacs. Mais la lutte contre le tabagisme et ses effets connus sur la santé des Français ne veut pas dire lutte contre les buralistes. Le Ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a tenu à les rassurer, d’abord à Bercy le 6 octobre dernier lors d’une entrevue avec la Confédération des Buralistes, et ce jour au Congrès des buralistes lors duquel il est intervenu.

À cette occasion, le Ministre a affirmé la volonté du Gouvernement :

  1. de soutenir les buralistes et d’accompagner l’évolution de leur métier dans le cadre de la politique de santé publique,
  2. de protéger le réseau légal de distribution du tabac par la lutte contre la fraude et le trafic de tabac de contrebande.

 Le Ministre a ainsi annoncé une action déterminée du Gouvernement sur trois volets :

 Faire bouger les lignes au niveau européen en menant, conjointement avec la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn et l’appui du Commissaire européen, Pierre Moscovici, un travail de conviction auprès de la Commission européenne et des États membres dans les prochains mois pour l’amener à : réviser la directive sur la fiscalité des tabacs pour une harmonisation par le haut des fiscalités des tabacs ; introduire des limites quantitatives dans le transport de tabac entre États membres, en modifiant la directive 2008/118 sur le régime général des accises. L’initiative française en la matière a déjà trouvé un écho favorable auprès de plusieurs de nos partenaires ; mettre en œuvre à compter de 2019 le système européen de traçabilité des produits du tabac (cigarettes et tabac à rouler), un dispositif qui devra être interopérable, indépendant, et qui devra couvrir l’intégralité de la chaîne logistique

2 Renforcer la lutte contre les trafics de tabacs, (…) »

3 Accompagner les buralistes enfin grâce à la proposition de revoir le Protocole d’accord signé en novembre 2016, pour que celui-ci prenne en compte les effets de la hausse des prix du tabac. (…) ».

 Où l’on perçoit assez mal, au final, le caractère « ambitieux » de la « politique de santé publique » du gouvernement. C’est dire si l’on peut regretter l’absence, devant les buralistes, de la ministre des Solidarités et de la Santé.

A demain

 

Une réflexion sur “Le gouvernement soutient les buralistes dans le cadre de la politique de santé publique (sic)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s