Qui étaient les chefs de service qui demandaient à Agnès Buzyn de s’asseoir sur leurs genoux ?

Bonjour

De l’essentiel et de l’accessoire. Imaginait-elle, la ministre des Solidarités et de la Santé, que les médias amplifieraient à ce point les dernières lignes de l’entretien qu’elle a accordé au Journal du Dimanche de ce 22 octobre ?  Dans la foulée de l’affaire Weinstein, Agnès Buzyn médecin, spécialisée en hématologie, dénonce le comportement plus qu’inconvenant de certains de ses confrères.

« Comme beaucoup de femmes, j’ai eu affaire à des comportements très déplacés dans mon milieu professionnel. Des chefs de service qui me disaient : “Viens t’asseoir sur mes genoux.” Des choses invraisemblables… qui faisaient rire tout le monde »,

La ministre, qui a fait l’essentiel de sa carrière hospitalo-universitaire à l’hôpital Necker de Paris ajoute l’actuelle « libération de la parole » des femmes « fait prendre conscience qu’une lutte quotidienne se joue dans l’espace public et professionnel ». Relevant qu’une « femme qui réagit face à un propos sexiste n’est jamais prise au sérieux », la ministre dit attendre « que les hommes se rebellent publiquement, [aux] côtés » des femmes. Se rebeller contre qui ? La ministre ne l’a pas dit.

De l’accessoire et de l’essentiel. Dans l’entretien à la Prévert accordé au journal dominical les médias retiennent aussi que la « chasse aux économies » est ouverte. En fanfare. Agnès Buzyn, évalue à 30 % (pas moins) les dépenses de l’Assurance-maladie qui ne sont « pas pertinentes ». Et de laisser entendre elle entend traquer les actes médicaux « inutiles » dans les hôpitaux.

Défaillances du management au travail 

 Pour réduire de 3 milliards d’euros le déficit global de la Sécurité sociale en 2018 ? Comme jadis Marisol Touraine le pouvoir exécutif entend « favoriser l’ambulatoire » :

« En chirurgie, par exemple, l’objectif est qu’en 2022, sept patients sur dix qui entrent à l’hôpital le matin en sortent le soir, contre cinq aujourd’hui. Nous allons fermer les lits qui ne servent à rien ou les réorienter vers de nouveaux besoins et lutter contre les opérations inutiles ou les actes réalisés deux fois. »

La mort annoncée de l’absurde « tarification à l’activité » ? Pas vraiment, mais la mise à l’étude de  « modes de tarification centrés sur la pertinence des soins », par exemple en octroyant « un bonus, un intéressement dès lors qu’ils répondront aux objectifs de qualité, de pertinence et d’efficience ». Comprendra qui pourra. Quant au tiers payant qui, hier encore, devait devenir généralisé c’est à peine s’il deviendra généralisable.

Comme jadis la ministre entend renforcer la lutte contre les fraudes à l’Assurance-maladie. « Il faut cesser d’être laxiste avec ceux qui abusent d’un système généreux », dit-elle, évoquant notamment la hausse des arrêts de travail : « Jusqu’à quand l’Assurance-maladie palliera-t-elle les défaillances du management au travail ? ». Une question vertigineuse. De même que la fraude relative aux cotisations et aux prestations qui « s’est élevée à 1,2 milliard d’euros » tandis que « le chiffre ne cesse de croître.» Que fait la police Mme la ministre ?

L’Assemblée nationale engagera la semaine prochaine l’examen du projet de budget de la Sécurité sociale (PLFSS). Ce sera, disent les gazettes du weekend, le premier « grand oral» de Mme  Agnès Buzyn tenue, jusqu’ici, pour être novice en politique.

A demain

 

Une réflexion sur “Qui étaient les chefs de service qui demandaient à Agnès Buzyn de s’asseoir sur leurs genoux ?

  1. « Relevant qu’une « femme qui réagit face à un propos sexiste n’est jamais prise au sérieux », la ministre dit attendre « que les hommes se rebellent publiquement, [aux] côtés » des femmes. Se rebeller contre qui ? La ministre ne l’a pas dit. »

    Vous êtes sérieux Jean-Yves?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s