La France est« anormale vis-à-vis du tabac ». Pourquoi ? La ministre Agnès Buzyn ne le dit pas

Bonjour

Ainsi donc Agnés Buzyn serait « l’atout social du président ». Et Emmanuel Macron fumerait parfois, vers une heure du matin, des cigares avec ses deux fidèles parmi les fidèles que sont Gérard Collomb et Christophe Castaner. La ministre des Solidarités et de la Santé ne serait jamais conviée à ces agapes secrètes. Pour autant, sous les ors et dans les ombres bien informées du Palais de l’Elysée on s’autoriserait à confier à quelques journalistes privilégiés que la ministre « fait partie des ministres dont il se dit’the job is done’’. »

 Information ou intoxication ? C’est ce que nous dit Le Journal du Dimanche en prime de l’entretien accordée par Agnès Buzyn à la veille de son « grand oral » politique : la défense, devant une Assemblée nationale conquise, de son projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

« L’anecdote est une touche supplémentaire au portrait avenant d’une ministre des Solidarités et de la Santé appelée à être ‘’l’atout social du président’’ : une femme de gauche modérée avec une histoire. La profondeur de champ nécessaire pour s’inscrire durablement dans le paysage médiatico-politique » commente le site des buralistes.

« Se préparer à s’arrêter »

 « Le Journal du Dimanche : Le prix du paquet de cigarettes augmentera d’un euro en mars pour atteindre 10 euros en 2020. Vous avez gagné la bataille ?

Agnès Buzyn  :  A l’inverse de l’Angleterre et des États-Unis, qui ont fait d’immenses progrès, la France a un comportement anormal vis-à-vis du tabac. Le seul levier efficace, c’est une hausse de prix constante sur plusieurs années qui oblige les fumeurs à se préparer à arrêter. Nous savons qu’une hausse du prix de 10 % entraîne une baisse de 4 % de la consommation»

 Mais encore ? Rien de plus. Où l’on retrouve ce trait caractéristique qui voit la ministre ne jamais approfondir le sujet abordé. Pourquoi la France a-t-elle un « comportement anormal vis-à-vis du tabac » (plus de 30% de fumeurs) ? Le succès remarquable de l’Angleterre dans ce domaine (moins de 15%) tient-il à l’augmentation du prix du tabac ? A une véritable politique de réduction des risques ? A la prise en compte pragmatique du formidable levier que peut constituer, pour les fumeurs, la cigarette électronique ? Et pourquoi l’exécutif français reste-t-il, ici, dans l’impasse du déni ?

A tout cela Agnès Buzyn ne répond pas. Pourquoi ?

A demain

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s