Tabac : les Marlboro vont passer de 7 à 7,30 euros. Autant dire que le sevrage attendra

Bonjour

Après quatre années de stabilité, le prix du paquet de cigarettes ne va pas beaucoup changer : en moyenne 30 centimes de plus à compter du 13 novembre. A dire vrai ce n’est pas le gouvernement qui augmente les prix pour (en théorie) réduire la consommation mais bien les cigarettiers qui ont choisi de répercuter sur leurs clients la hausse des taxes décidée par le gouvernement aux termes d’un interminable arrêté que vient de publier le Journal officiel ; arrêté signé par deux hauts fonctionnaires du ministère de l’Action et des comptes publics et de celui des Solidarités et de la Santé.

Car en France, ce sont bel et bien les industriels du tabac qui fixent les prix de vente, l’Etat ne pouvant pour sa part que les « inciter » à des augmentations en faisant varier les taxes qui représentent plus de 80 % du prix. C’est ainsi que le tabac rapporte à l’Etat environ 14 milliards d’euros par an et qu’il est, en même temps, directement responsable de la mort prématurée de plus de soixante-quinze mille personnes.

 Aucune évaluation

Le prix du paquet de Marlboro, le plus vendu, passe ainsi de 7 euros à 7,30 euros, Camel, de 6,90 euros à 7,20 euros, Lucky Strike, de 6,50 euros à 6,80 euros, Winston ou News de 6,50 euros à 7 euros – la suite sur le site des buralistes français.

Techniquement cette hausse minuscule est la conséquence de l’augmentation du minimum de perception annoncée par le gouvernement en septembre, faisant passer le prix plancher du paquet de cigarettes de 6,61 euros à 7,33 euros.  C’est ainsi que près de quatre paquets de vingt cigarettes sur cinq auront un prix égal ou supérieur à 7 euros – les prix homologués allant de 6,70 à 8,10 euros. Et le gouvernement de s’autoféliciter :

« Ce relèvement des prix contribuera à inciter nombre de fumeurs à s’arrêter de fumer »

 « Nombre » de fumeurs (sic) ? C’est précisément ce dont on peut douter – aucune véritable évaluation chiffrée de la mesure « 30 centimes » n’étant d’autre part annoncée. « Nombre » de spécialistes estiment quant à eux que la hausse est trop faible pour avoir un impact sur cette addiction majeure qu’est la dépendance au tabac.

Pire : cette hausse minimale aidera les fumeurs à mieux supporter celle annoncée d’un euro prévue pour mars 2018. Les addictions majeures étant ce qu’elles sont un esprit malveillant pourrait percevoir ici les traces d’une forme de perversité du pouvoir exécutif. Loin de rendre le tabac ruineux on pourrait accuser l’Etat d’entraîner le fumeur à se ruiner.

A demain

2 réflexions sur “Tabac : les Marlboro vont passer de 7 à 7,30 euros. Autant dire que le sevrage attendra

  1. Etablir une relation de cause à effet entre le prix d’une substance addictogène et le nombre des utilisateurs ne tient pas la route.
    Mégoter ( verbe bienvenu) sur les histoires de prix des clopes achetés dans les bureaux de tabac en France, c’est pisser dans un violon. Superbe cadeau aux réseaux de fournisseurs ubérisés !
    A quand des discussions savantes sur le prix du shit , de la coke et autres gourmandises interdites par la loi donc infiscalisables ?
    La dépendance pathologique se fout complétement des histoires de pognon, n’importe quel clinicien le sait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s