Vaccins «mortels» : l’affaire s’envenime entre le Pr Montagnier et l’Académie de médecine

 

Bonjour

Ainsi donc les mêmes causes ne produisent pas toujours les mêmes effets. On se souvient que Luc Montagnier, prix Nobel de médecine vient de prendre publiquement la parole pour s’opposer à l’extension de l’obligation vaccinale gouvernementale. Une polémique directement politique. On se souvient aussi que le Pr Marc Gentilini était monté en ligne pour dénoncer l’attitude du Pr Montagnier. Nous avons résumé l’affaire sur Slate.fr 1.

 Aujourd’hui l’Académie nationale de médecine vient, officiellement, de réagir. Officiellement et on ne peut plus mollement :

« L’Académie nationale de médecine et l’Académie nationale de pharmacie se sont engagées depuis de nombreuses années en faveur des vaccinations, pratiques contestées par certains courants d’opinion, mais dont l’efficacité et la sécurité ont été scientifiquement établies.

Au moment où les pouvoirs publics ont pris une décision nécessaire et courageuse pour renforcer la couverture vaccinale en France, les professeurs Luc Montagnier et Henri Joyeux sont intervenus lors d’une conférence de presse le 7 novembre dernier. Les propos qu’ils ont tenus, qui ne manqueront pas d’introduire le trouble chez les parents de jeunes enfants, ne sont pas fondés et doivent être démentis.

Les Académies nationales de médecine et de pharmacie soulignent la nature émotionnelle des faits rapportés et s’élèvent avec force contre les propos tenus qui ne reposent sur aucune base scientifique. »

Autisme, Lyme, Papaye

Cette eau tiède tranche avec la virulente déclaration d’une trentaine de membres de l’Académie 2 qui dénoncent les « dérives » de l’un des leurs :

« Nous ne pouvons pas accepter d’un académicien qu’il se donne en spectacle pour jeter le trouble dans l’esprit des gens en incitant parents et médecins à « entrer en résistance » contre les vaccins au mépris de l’éthique, de la science et de la santé.

« Luc Montagnier, Prix Nobel pour sa découverte du VIH, aurait dû rehausser le prestige de l’Académie de médecine où il a été élu en 1989. Le 21 mars 2012, déjà, l’Académie a dû le désavouer pour son discours anti-vaccin … La même année, une quarantaine de Nobel signaient une pétition pour l’empêcher d’être nommé à la tête d’un laboratoire de recherches sur les vaccins au Cameroun, alors qu’il contestait « sans aucun début de preuves scientifiques » leur intérêt, accusant même le vaccin ROR  (rougeole, oreillons,rubéole) d’être à l’origine de l’autisme !

 «  Le Nobel ne saurait servir d’alibi pour diffuser impunément des messages portant atteinte à la santé. Luc Montagnier accumule les impostures scientifiques et médicales à force de se prononcer dans des domaines où il n’est pas compétent : l’extrait de Papaye fermentée fourni au Pape Jean-Paul II contre la maladie de Parkinson, le test diagnostique de la maladie de Lyme supposé détecter la bactérie dans le sang à partir des ondes électromagnétiques,de prétendues preuves de la réalité de la mémoire de l’eau sans la moindre publication, la médecine bafouée, les patients mystifiés et nos concitoyens abusés. Qu’attendent les pouvoirs publics et les institutions de santé pour dénoncer ces dérives ? Scientifiques, médecins, professionnels de santé, patients, citoyens : il est urgent d’agir ! »

 Bureaucrates à la retraite

Contacté par La Croix au lendemain de sa sortie théâtrale le prix Nobel indiquait ne rien retirer de ses propos. « J’ai un dossier très complet sur les liens entre vaccination et mort subite du nourrisson. Certains enfants décèdent 24 heures après avoir été vaccinés. On a quand même le droit de s’interroger sur cette corrélation temporelle. C’est juste du bon sens » déclarait-il.

À nouveau interrogé par La Croix (Pierre Bienvault) mardi 14 novembre, à propos de la tribune, des académiciens Il a annoncé son intention de publier prochainement un droit de réponse. « J’ai l’habitude des attaques de ces académiciens qui sont des bureaucrates à la retraite, fermés à toute innovation. J’ai les preuves scientifiques de ce que j’affirme », indique-t-il.

Pour l’heure, ni le ministère de la santé, ni l’Institut Pasteur n’ont réagi publiquement aux déclarations du Pr Montagnier. Un silence gêné qui ne saurait, raisonnablement durer.

A demain

1 « Les mauvais arguments d’un Nobel de médecine devenu anti-vaccin » Slate.fr 10 novembre 2017

2  Liste des signataires : BACH Jean-François, BREART Gérard, BRICAIRE François, BRONNER Gérald , BUISSON Yves, CLARIS Olivier, CHRISTMANN Daniel, CREPIN Gilles, DANIS Marti , DEBRE Patrice, DEGOS Laurent, DENIS François, FISCHER Alain, GIRARD Marc, HASCOËT Jean-Marie , HURIET Claude, JAFFIOL Claude, KEROUEDAN Dominique, LASFARGUES Géraud, MANDELBROT Laurent, MILLIEZ Jacques, RICHARD-LENOBLE Dominique, SALLE Bernard, SANCHO-GARNIER Hélène, SANSONETTI Philippe, VERT Paul, VILLET Richard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s