Brexit : l’Agence européenne du médicament posera ses valises à Amsterdam. Adieu Lille !

Bonjour

C’est fini : Amsterdam a remporté la compétition pour accueillir l’Agence européenne du médicament (EMA). Brexit dixit : près d’un millier de salariés quitteront Londres. L’annonce en a été faite, ce lundi 20 novembre, par  la présidence de l’Union européenne.

Au terme d’un vote organisé à Bruxelles (auquel participaient des ministres des 27 pays qui resteront dans l’Union) la célèbre cité néerlandaise avait enregistré le même nombre de points que Milan. Et c’est, tragédie, un tirage au sort qui a finalement désigné Amsterdam, l’une des seize villes candidates. A elle la grosse machinerie en phase avec Big Pharma et les Etats. Repas d’affaires – lobbying à foison.

En France, la maire de Lille, Martine Aubry (PS), et le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand (Les Républicains), ont regretté « le soutien tardif et timide » d’Emmanuel Macron à la candidature de la capitale des Flandres. Un euphémisme. L’Hexagone doit-il nourrir des regrets ? Lille avait été écartée dès le premier tour de scrutin. Jupiter aurait-il pu (s’il l’avait voulu) peser sur les aiguilles de la balance ? Ce soir le Palais de l’Elysée est muet.

A demain

 

Une réflexion sur “Brexit : l’Agence européenne du médicament posera ses valises à Amsterdam. Adieu Lille !

  1. De temps à autre, Il faudrait arrêter de délirer.
    Certains souhaiteraient présenter l’échec de la candidature de Lille pour accueillir l’EMA comme étant un échec « sur le fil » faute de soutien (présidentiel).
    Dans un souci de transparence, L’UE a établi un cahier des charges qui a d’ailleurs été ajustés plusieurs fois au cours du processus afin d’éviter des choix contre-productifs.
    Les rapports intermédiaires ont très clairement montré que Lille n’a jamais eu aucune chance !
    Parmi les critères, il y avait:
    – La qualité des connexions aériennes
    – La présence d’écoles internationales pour les enfants des membres de l’EMA
    – Coût de la vie
    – La capacité de rétention (fidélisation) des personnels lors du déménagement

    Ce dernier critère a été en défaveur de candidatures de villes situées dans des états membres récents, ce qui est regrettable.
    Le premier critère était un « no-go » pour Lille. CDG, Gatwick, Heathrow, Zaventem sont trop loins (et donc trop chronophages) pour des personnels devant souvent prendre l’avion. Il faut également prendre en considération toutes les réunions des réseaux des agences réglementaires européennes qui ont lieu dans les locaux de l’EMA.

    Pour ma part, j’ai toujours considéré que la candidature de Lille était une erreur de casting. Strasbourg aurait eu du sens puisque l’EDQM (Pharmacopée Européenne) y réside. Avoir les deux agences dans la même région aurait pu se justifier, mais la France a préféré soutenir Lille.

    Barcelone a été longtemps très bien placé, jusqu’aux délires de la clique indépendantiste qui a littéralement torpillé les chances de Barcelone.
    Copenhague n’a sans doute pas pu gagner pour des raisons de coûts de la vie.

    Amsterdam est un très bon choix !

    By the way: une Agence Européenne n’est pas un hochet pour un(e) maire frustré(e), n’en déplaise à la maire de Lille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s