Mineurs, tabac et jeux d’argent : les buralistes ne respectent pas la loi. Qui s’en plaindra ?

 

Bonjour

Rien de plus parlant qu’un bureau de tabac-café-presse-PMU. Rien de plus chaleureux, parfois. Rien de plus addictif. Rien de plus beau tableau pouvant refléter une réalité pathologique légalement entrentenue– un bon clinicien a tout compris en quelques minutes. Ce sont là des espaces officiellement respecteux des lois qui justifient leur existence et leurs commerces.

On compte environ 25 000 buralistes en France – des commerçants indépendants et préposés de l’administration. « C’est l’Etat qui délègue la vente du tabac à ces professionnels, dans le cadre d’un monopole (chaque buraliste signant un traité de gérance avec Les Douanes), expliquent-ils.  Une particularité qui explique que la profession commercialise aussi des produits réglementés comme les timbres fiscaux, les jeux de la Française des Jeux et du PMU, ou encore des produits de La Poste. »

Et puis ce papier du Monde (Denis Cosnard) qui nous apprend que pour un adolescent, acheter dans un bureau de tabac un ticket réservé aux adultes est un jeu d’enfant. « La loi n’est absolument pas respectée. C’est ce qui ressort des campagnes de test effectuées par la  ‘’Française des jeux’’ dont les résultats sont dévoilés dans un rapport parlementaire publié jeudi 14  décembre. Des chiffres si alarmants que la direction de l’ entreprise publique appelle aujourd’hui l’Etat à intervenir. »

« La Française des jeux, connue pour le Loto, l’ Euromillions , Illiko , etc., réalise régulièrement des opérations de  » testing  » chez ses détaillants. Quelques centaines de points de vente sont mis à l’ épreuve chaque année . Des adolescents de 16 ou 17 ans tentent d’acheter un jeu d’argent, ou de parier sur un résultat sportif ,  sous la  surveillance d’inspecteurs de l’entreprise. Le bilan est éloquent. En  2016, le taux de -conformité n’atteignait guère plus de 22  %, souligne le rapport des députés Olga Givernet (LRM) et Régis Juanico (PS). » 

«  » Autrement dit, 78  % des points de vente ne respectaient pas l’interdiction de vente auxmineurs.  » ( …) Près de deux détaillants sur trois ferment toujours les yeux. Face à un adolescent, ils font comme s’ils avaient affaire à un jeune adulte, et ne demandent pas de carte d’ identité pour vérifier. » 

Or les jeux d’argent sont interdits aux mineurs depuis un décret de 2007. En pratique , cet interdit n’est guère respecté. En  2014, près de 33  % des jeunes de 15 à 17 ans interrogés par l’Observatoire des jeux déclaraient avoir joué à un jeu d’argent ou de hasard au cours de l’année. Un constat déjà établi par  la Cour des comptes en  2016. Un constat que l’on retrouve, dramatiquement, pour les ventes de tabac. Un constat dont l’exécutif ne se soucie pas ; mieux : qu’il refuse de voir. On pourrait, démocratiquement, se demander pourquoi la loi n’est pas respectée par cette profession réglementée dans ces espaces à ce point réglementés.

A demain.

5 réflexions sur “Mineurs, tabac et jeux d’argent : les buralistes ne respectent pas la loi. Qui s’en plaindra ?

  1. Cher monsieur,
    En effet , rien de plus chaleureux que nos commerces de proximité , car c’est là ou la plupart des gens qui souhaitent encore un peu de chaleur humaine et d écoute peuvent se rendre..
    Mais , ne vous inquiétez pas , car avec des discours comme le vôtre , qui tend à se généraliser , ces « tripots » ne feront bientôt plus partie de notre patrimoine.
    Nous vous invitons, moi et mes chers collègues , à venir passer , ne serait-ce qu’une journée , dans ces lieux de perdition outrageants pour la bien-pensence et la bonne populasse que vous représentez.
    Savez-vous seulement que nous pouvons recevoir de 300 à 600 voire 700 clients par jour..?
    Alors, il est vrai que certains abusent et ne demandent aucune pièce d’identité…mais feriez vous ,vous-même la différence entre un jeune de 17 et et un de 20 ans…pas si sûre !
    Peut être devrions-nous donc, pour éviter les problèmes
    -Interdire le maquillage aux jeunes filles de – 18 ans
    -Interdire le port de la moustache et la barbe aux jeunes hommes de – 18 ans
    -Leur interdire l accès à Internet
    -Leur interdire le portable
    -Mettre une amende aux parents..car dans la plupart des cas ils sont témoins et ce sont même eux qui leur achètent les jeux.
    Bref pourquoi pas encore tout un tas d’interdictions…qui donneront quoi au final…?
    Eh bien comme pour les revendeurs de shit, de coke ou de tabac à la sauvette…des revendeurs de tickets ( ah ben non ça existe déjà en fait, puisque carrément, quand on leur refuse, ce sont des adultes de la rue qui viennent faire leur paris!!)
    Votre article m’a vraiment mise en colère , essayez vous de devinez l âge des jeunes gens que vous croisez dans la rue ou le métro , vous verrez que parfois c’est trompeur..
    Encore,faudrait-il pour cela, arrêter de vous cacher derrière votre écran,au lieu de juger si facilement des gens qui travaillent jusqu’à 80 heures /semaine!

  2. Cher Monsieur ou Madame Breton ou d’ailleurs,
    Personnellement, j’ai du mal à penser que les marchands de tabac et de jeux d’argent sont des bienfaiteurs de l’Humanité.
    Avoir besoin de gagner sa vie ne justifie pas tous les métiers.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s