Le gouvernement avait annoncé une hausse des prix du tabac. Que croyez-vous qu’il arriva ?  

Bonjour

On savait le gouvernement engagé dans une politique d’augmentation des prix du tabac. On n’imaginait pas Big Tobacco plus puissant que le gouvernement français, capable de le contrecarrer. Explications.

Il y a quelques jours, parution au JO de l’arrêté du 13 décembre 2017 homologuant les prix de vente au détail des tabacs  pour le 2 janvier 1. Puis les Douanes & Droits indirects ont apporté certaines précisions dans un communiqué du 18 décembre. « Un exercice inhabituel pour notre autorité de tutelle » observe le site des buralistes. Un étrange communiqué d’où il ressort qu’après une augmentation (en novembre) de 30 centimes le prix moyen du paquet de 20 cigarettes « est en léger recul, de 5 centimes d’euros ».  C’est ainsi que les prix homologués des paquets de 20 cigarettes s’établissent de 6,70 euros à 8,10 euros. Soit un plancher bien plus bas qu’espéré par le ministère de la Santé.

« Ces modifications de prix résultent de l’initiative de certains industriels du tabac » reconnaissent les Douanes & Droits indirects. Qui estiment toutefois que tout cela est «  en cohérence avec le calendrier et le résultat attendu de l’augmentation de la fiscalité des produits du tabac. »

Profession de foi

D’où, sans doute, le rappel de la profession de foi de Bercy :

« Dans le cadre de sa politique de santé publique et conformément aux engagements du Président de la République, le Gouvernement a décidé une augmentation du prix du tabac en se fixant un objectif de prix du paquet de 20 cigarettes à 10 euros en novembre 2020.

 « Ainsi, la prochaine homologation des prix du tabac, qui entrera en vigueur début mars 2018, prendra en compte l’augmentation de la fiscalité des produits du tabac votée dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018. La hausse attendue des prix des paquets de 20 cigarettes est de l’ordre de 1 euro. »

Sauf, bien évidemment si Big Tobacco en décide autrement.

Qu’on se le dise : « Le gouvernement est déterminé à inciter les fumeurs à s’arrêter de fumer et à les y accompagner, ainsi qu’à rendre moins accessibles et attractifs les produits du tabac vis-à-vis des jeunes. » Avec, pour mémoire, cette information de Bercy: « Dans l’Union européenne, les prix des produits du tabac sont fixés librement par les fabricants. En France, les changements de prix des références proposés par les fabricants sont homologués conjointement par la direction générale des douanes et droits indirects et la direction générale de la santé. »

Il reste dès lors au gouvernement à nous expliquer  pourquoi on fume nettement plus en France que dans l’ensemble des pays de l’Union européenne.

A demain

1 JORF n°0293 du 16 décembre 2017 – texte n° 64 : arrêté du 13 décembre 2017 modifiant l’arrêté du 24 juin 2016 portant homologation des prix de vente au détail des tabacs manufacturés en France, à l’exclusion des départements d’outre-mer [www.legifrance.gouv.fr]

Une réflexion sur “Le gouvernement avait annoncé une hausse des prix du tabac. Que croyez-vous qu’il arriva ?  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s