La France prend la tête du peloton des pays européens imposant des vaccins aux tout-petits

Bonjour

Pourquoi si tard ? L’Inserm vient de publier un document éclairant sur les politiques vaccinales ; un document plus riche encore que peut laisser penser son titre :  « Que dit la science à propos des 11 vaccins qui seront obligatoires en France en 2018 pour tous les enfants ? ». Or ce document est publié deux semaines après l’adoption définitive par le Parlement de la loi qui rend obligatoires, pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018, huit vaccins supplémentaires (jusqu’alors recommandés pour la petite enfance) en complément des trois vaccins déjà obligatoires.

On connaît le credo gouvernemental : augmenter ces couvertures vaccinales est une priorité de santé publique afin de prévenir la survenue de drames facilement évitables. Reste à contextualiser. Voici, selon l’Inserm, la liste des pays européens dans lesquels aucun vaccin n’est imposé : Allemagne, Autriche, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Irlande, Islande, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède.

Et voici ceux qui ont recours à l’obligation, avec le nombre : Belgique (1 vaccin obligatoire), Bulgarie (4), Croatie (4) Grèce (4), Hongrie (4), Italie (10 depuis 2017), Lettonie (4), Malte (4), Pologne (4), Roumanie (4), Slovaquie (4), Slovénie (9).

Et donc la France, à compter du 1er janvier, seule en tête. Imposer, répète Agnès Buzyn, pour convaincre. Un pari à haut risque. Pourquoi, comment, avec quelles conséquences ? Cela reste à écrire. Et pourrait bien constituer, aux confins du sanitaire et du politique, le feuilleton médiatique de l’année 2018.

A demain

 

2 réflexions sur “La France prend la tête du peloton des pays européens imposant des vaccins aux tout-petits

  1. Difficile de comprendre pourquoi vous vous montrez aussi prudent dans ce « post ». Soit vous êtes contre ces 11 vaccins obligatoires, et vous le dites, soit vous êtes contre ou « sans opinion » et vous le dites aussi. Au lieu de cela vous tournez autour du pot, avancez d’un pas , reculez d’un autre, parlez d’un feuilleton à venir etc. On n’y comprend rien.

  2. « Que dit la science à propos des 11 vaccins qui seront obligatoires en France en 2018 pour tous les enfants ?  »
    ======================================
    Hein ????
    Ah ça c’est un peu court, jeunes gens !
    On aurait pu dire bien des choses en somme !

    L’INSERM , la Ministre, les « Experts » se foutent du monde.

    CE que dit la science sur 11 vaccinations tiendrait dans ce documenticule de 8 pages ???

    Ce n’est pas ce que dit la science c’est un résumé asséné non argumenté qui ne saurait approcher l’ébauche d’une esquisse d’un début de démonstration scientifique

    CES GENS NE FONT PAS LE BOULOT , tout ce qu’il font là, c’est ânonner un catéchisme en frappant du point sur le pupitre sans faire appel à une once de science.

    Ce n’est pas ainsi qu’ils convaincront les sceptiques qui eux font des efforts de démonstration (souvent ridicules sur le plan scientifique mais au moins ils bossent eux !

    Qui les mettra au travail ?

    Je vais me répéter, vox clamantis in deserto:

    On n’a pas eu la force morale ni universitaire de charger une escouade de scientifiques d’esprit, infectiologues peut-être, ou spécialistes de santé publique, pour démontrer l’efficacité et la relative innocuïté (le rapport bénéfice risque favorable donc) de la vaccination.

    On ne manque pas d’universitaires salariés par la nation dans ces spécialités.

    La mission est noble et vitale pour la nation.

    De petits groupes , voire simple binômes auraient eu pour mission de montrer le bénéfice qui du vaccin anti-tétanique, qui de celui contre H. influenzae, qui contre la rougeole etc…
    Ces démonstrations scientifiques auraient intégré le débobinage des arguments avancés par les antivaccinistes. Pourquoi l’argument de « la maladie était déja en train de disapraître avant le vaccin » , « le tétanos n’est pas immunisant » « même pas vrai » , » l’effet de protection collective (« herd immunity ») n’existe pas » , etc.

    On aurait pu faire un beau site internet avec mission à chacun et notamment aux médecins de s’en imprégner.

    Cela n’a pas été fait.

    Pas de démonstration scientifique au dela des données très parcellaires inculquées en fac de médecine avec un niveau de preuve « Je vous le dis donc c’est vrai » ou GOBSATT evidence (good old boys sitting around a table, talking).

    Les vaccins méritent mieux que l’affirmation péremptoire.

    Faites le bouleau bon sang de Brest !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s