Tabac et aubaine : la « remise nette » des buralistes augmentera durant tout le quinquennat

Bonjour

Rien de plus beau que la vérité sinon des coulisses joliment éclairées. Ce sont des informations chiffrées glanées sur le site des buralistes français. Conformément au « Protocole d’Accord sur la Modernisation du Réseau des buralistes » 1 – signé sous le quinquennat socialiste précédent la rémunération des buralistes sur la vente du tabac va augmenter (de 0,20 point) à compter du 1er janvier. « La remise nette passera donc à 7,70 % » souligne le site.

En vertu de ce « Protocole » cette remise avait augmenté de 0,60 point en 2017. « Une hausse de 0,10 point par an est programmée pour 2019, 2020 et 2021. De sorte à arriver à une remise nette de 8 % en 2021 » explique encore ce site. Évidemment, la grande question pour chaque buraliste, l’année qui arrive, est de savoir dans quelle mesure la conjugaison de cette hausse de la remise avec l’augmentation de 1 euro par paquet, attendue pour mars, va être affectée par la baisse des volumes, due au passage au marché parallèle ou au vapotage d’un certain nombre de leurs clients encore fumeurs. »

Où l’on parle, ici, du fameux « effet ciseaux ». Sans oublier qu’il existe un « complément de remise » pour les buralistes dont le montant des livraisons de l’année précédente est inférieur à 400 000 euros. Plafonné à 2 800 euros, ce complément a été versé à 8 700 buralistes cette année (pour un versement moyen de 2 400 euros).

Que se passera-t-il si, comme on peut le redouter, les ventes de tabac ne diminuent pas ? Comment se dit le contraire de l’ « effet ciseaux ». Serait-ce l’ « effet d’aubaine » ?

A demain

1 Ce document avait été signé à Bercy le 15 novembre 2016 par Christian Eckert (alors secrétaire d’État chargé du Budget et des Comptes publics) et Pascal Montredon (alors président de la Confédération des buralistes). Marisol Touraine, alors ministre de la Santé, n’en avait jamais parlé.

« Protocole d’Accord sur la Modernisation du Réseau des Buralistes 2017-2021 »

2 réflexions sur “Tabac et aubaine : la « remise nette » des buralistes augmentera durant tout le quinquennat

  1. Il est probable que le seul lobbying des buralistes n’explique pas tous ces 3 pas en avant et 2 pas en arrière des gouvernements.
    Seule la loi Evin en son temps avait été courageuse en matière de drogues licites.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s