Vaccinations : la science et les « fake news » sont en compétition. En dire trop ou pas assez ?

 

Bonjour

La pression monte. A la veille de la conférence de presse d’Agnès Buzyn sur les nouvelles obligations vaccinales le Haut Conseil de la Santé Publique (HSCP) monte à son tour en en ligne. Il le fait via un communiqué dans lequel il s’inquiète des couvertures vaccinales insuffisantes en France. Corollaire sans surprise : cette institution soutient l’action du gouvernement. Suit une longue série de chiffres illustrant ce propos.

Une originalité, toutefois, dans ce communiqué : « le HCSP regrette que des faits alternatifs et de fausses nouvelles (fake news) soient en compétition, dans certains médias et dans les réseaux sociaux – en compétition avec des textes scientifiques solidement étayés et validés ». Il faut, ici, lire la suite :

« Le public qui cherche à s’informer sur internet est exposé en première intention à des sites anti-vaccinaux. Force est de constater que le doute qu’installent les militants anti-vaccinaux, bien que minoritaires, influence de nombreuses personnes. »

Vérité versus intoxication ? Comment ne pas regretter que le HCSP n’aille pas plus loin dans l’expression de ses regrets ? Pourquoi ne cite-t-il pas ces « sites anti-vaccinaux », ces médias qui publient, selon lui, des « faits alternatifs  » (sic) et autres  « fake news » immunologiques et vaccinales ? Pourquoi ne pas commencer à détricoter tout ce qui laisse le doute s’installer ?

Belles paroles

Las, le HSCP se borne ici à émettre un souhait : le maintien et l’amélioration de la confiance du public envers les autorités et les acteurs de la santé est un objectif à poursuivre dans la « Stratégie nationale de santé »…. « Dans cette optique, les mesures annoncées dans les suites de la concertation citoyenne sur la vaccination permettent de renforcer la couverture vaccinale et de prévenir les maladies et de nombreux décès, ajoute-t-il. Le HCSP soutient ces mesures et invite les autorités de santé à rechercher par la concertation la mobilisation de l’ensemble des professionnels de santé pour expliquer et accompagner le dispositif afin de restaurer la confiance de tous dans la vaccination. »

Ces belles paroles seront-elles suffisantes face à la menace grandissante des « fake news » jeune concept déjà fourre-tout ? La contestation vaccinale dans un espace démocratique peut-elle être résumée à de simples « fausses nouvelles » ? Faudra-t-il intégrer ce chapitre à la loi promise par Emmanuel Macron devant la presse – loi qui, « en période électorale », étouffera les fausses informations circulant sur Internet ?

Où l’on en revient à cet éternel casse-tête : en dire trop ou pas assez. Il vaut pour les vaccinateurs et les vaccinés.

A demain

3 réflexions sur “Vaccinations : la science et les « fake news » sont en compétition. En dire trop ou pas assez ?

  1. Peut-être que ce qui freine la dénonciation des anti-vaccinaux, hormis qu’ils sont légion, c’est que si on commence par là il faudra également, sous peine de partialité, dénoncer les sites qui relayent les informations des laboratoires pharmaceutiques : certes, la manipulation est moins grossière et délirante, mais il faudra en passer par là pour être crédible. Hors, les membres du HCSP, comme tous les médecins experts, ont des conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique.

  2. Si la communication des soit-disant experts « anti » était aussi réglementée que la communication des laboratoires pharmaceutiques, tous les « anti » crieraient à la censure.
    La communication sur les produits de santé est – et c’est peu dire – très réglementée.
    Certes, rien n’est parfait, mais de très nombreuses règles et contrôles existent pour éviter les excès de la part de l’industrie.
    Il serait peut-être pertinent de s’inspirer de certaines de ces règles pour tout ceux qui prétendent communiquer (la plupart du temps de manière négative et contestataire) sur les questions de santé et sur les produits de santé.
    Je pense que la situation actuelle contribue sans doute au déséquilibre et à l’irrationalité que nous constatons sur les questions liées aux vaccins.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s