Maladie alcoolique, Radio France et l’éthique : voici le dossier de l’affaire Jean-Robert Pitte  

Bonjour

C’est un communiqué de presse comme on en lit peu. Signé du Pr Amine Benyamina, président de la Fédération Française d’Addictologie (FFA) et daté du 10 janvier 2018 il cible  Jean-Robert Pitte , ancien président (de 2003 à 2008) de l’université Paris-Sorbonne (Paris IV) . Spécialiste du paysage et de la gastronomie M. Pitte est président de la Société de géographie, et président de la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires. Membre de l’Académie des sciences morales et politiques (section Histoire et géographie) il en est aussi le Secrétaire perpétuel.

 Ce n’est pas tout : M. Pitte vient d’être nommé membre du tout nouveau comité d’éthique de Radio France. Plus précisément du  « Comité relatif à l’honnêteté, à l’indépendance et au pluralisme de l’information et des programmes de Radio France ». Il y siègera aux côtés de Noëlle Lenoir, la présidente, (avocate-associée au cabinet Kramer Levin Naftalis & Frankel depuis 2012), Isabelle Giordano (journaliste et directrice générale d’UniFrance, l’organisme en charge de la promotion du cinéma français dans le monde, depuis avril 2013), Gilles Leclerc (journaliste et président d’une société de conseil en communication) et Monica Maggioni (journaliste italienne, est directrice de la Rai depuis août 2015). Ce comité peut aisément être saisi: comite.ethique@radiofrance.com

Violence ciblée

 La FFA le saisira-t-il ? L’a-t-elle déjà saisi ? Y a-t-il là d’autres conflits d’intérêts ? Pour l’heure son communiqué de presse est d’une rare violence ciblée :

« Jean-Robert Pitte, président l’Académie du vin de France est bien connu de tout le milieu addictologique en raison de sa défense enflammée du lobby viticole. Partisan convaincu de la théorie, aussi peu scientifique que dangereuse, de l’éducation des enfants au bien boire (« éducation au goût »), il défend les intérêts de l’industrie du luxe, de l’agroalimentaire et de la viticulture. Ainsi, en contradiction avec les recommandations de santé publique, il regrette l’époque où les enfants buvaient du vin à table avec leurs parents, ce qui leur permettait, selon lui, d’affiner leur goût et de prévenir les excès futurs. Les dommages liés à l’alcool ne sont pour lui que des dommages collatéraux.

 « Plus soucieux de ses relations d’affaires que de leur compatibilité avec sa qualité de membre du comité d’éthique de Radio France, Jean-Robert Pitte était au programme d’une croisière de luxe « Vignes et Océan » du 15 au 24 avril 2017 en tant que « spécialiste du vin et de la gastronomie française ». Jean-Robert Pitte inquiète à juste titre les acteurs du soin et de la prévention en addictologie, car il ne sera pas un défenseur fervent du respect de la loi Evin : « Pendant ce temps, la France est sévèrement encadrée depuis 1991 par l’archaïque et frileuse loi Evin » 1 , dont il s’est réjouit de son assouplissement 2 .

« Les nombreux liens d’intérêts de Jean-Robert Pitte, révélés notamment par le site ACRIMED 3 , auraient dû alerter la tutelle de Radio France au moment de cette nomination aberrante. Et face à la nécessaire indépendance des membres d’un comité d’éthique, Jean-Robert Pitte aurait pu également se récuser. La décence et le respect de l’éthique voudraient que l’on reconsidère cette nomination, sauf à rendre ce comité illégitime voire dommageable dès sa mise en place. »

Edouard Philippe

Reconsidérer cette nomination ? S’intéresser aux autres membres du comité ? Qui le ferait ? Et comment avancer ? Soufflée par le Dr William Lowenstein, président de SOS Addictions, une suggestion ici adressée à comite.ethique@radiofrance.com: faire en sorte que Radio France honore la mission qui est la sienne – et ce en militant sur ses ondes pour qu’Edouard Philippe, Premier ministre, fasse de  la prévention et du soin des addictions (dont celle de l’alcool) la « Grande Cause Nationale » de 2019.

Un beau sujet éthique. Qu’en pensent Jean-Robert Pitte, Noëlle Lenoir, Isabelle Giordano, Gilles Leclerc et Monica Maggioni ? Une réponse de leur comité serait appréciée.

A demain

1 https://www.asmp.fr/travaux/communications/2011_12_12_pitte.htm

2 http://www.toursvaldeloiregastronomie.fr/interview-de-jean-robert-pitte/

3 http://www.acrimed.org/Jean-Robert-Pitte-membre-du-Comite-d-ethique-de

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s