Affaire Lactalis ou pas, la Direction générale de la répression des fraudes a changé de tête

Bonjour

Les violentes bourrasques laitières et politiques ne sont qu’une hypothèse.

Corrélation ne vaut pas certes pas causalité. Reste la contemporanéité. Directrice générale de la puissante Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) depuis 2009, Nathalie Homobono a dû céder sa place.  L’annonce en a été faite lors du conseil des ministres du 3 janvier, avec une publication du décret de nomination au Journal Officiel dès le jeudi 4 janvier.

Virginie Beaumeunier était jusqu’ici cheffe du service stratégie pilotage budget à la direction générale des finances publiques depuis moins d’un an. Précédemment, elle avait occupé la fonction de rapporteur de l’autorité de la concurrence depuis mars 2009. De décembre 2004 à février 2008, elle était sous-directrice de la DGCCRF. Compte tenu de son parcours, la nouvelle directrice générale est, nous dit-on, une habituée des questions de consommation. Mme Beaumeunier est diplômée de Sciences Po Paris, et de l’ENA. Elle devra s’intéresser au sanitaire.

Ce n’est là qu’une hypothèse politique et laitière. A confirmer ou à réfuter.

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s