L’Etat donne cent millions d’euros aux buralistes pour réduire leur dépendance au tabac

Bonjour

Y croire ou pas ? Le gouvernement et la Confédération des buralistes ont signé, vendredi 2 février, un protocole d’accord d’un montant d’environ cent millions d’euros. Objectif : « réduire la dépendance des buralistes aux ventes de tabac ».

Pour la partie concernant l’Etat, il s’agit d’un protocole « pour accompagner la transition des buralistes vers un nouveau commerce de proximité, moins dépendant du tabac ». Il s’agit encore « de mesures transitoires pour répondre aux difficultés des buralistes liées à la hausse du prix du tabac paquet à 10€ en 2020 ». Il s’agit enfin « d’un engagement responsable des buralistes pour accompagner les clients vers le vapotage et leur participation active au  »Moi(s) sans tabac » ».

 Ce nouveau protocole s’étale sur la période 2018-2022 et  représente une enveloppe d’environ 100 millions d’euros, venant s’ajouter aux 68 millions d’euros d’un précédent protocole d’accord (2017-2021) signé avec le gouvernement en 2016 pour, déjà, soutenir les buralistes. En l’absence d’Agnès Buzyn, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics s’explique dans ces termes :

« L’objectif prioritaire de ce nouveau protocole est d’accompagner les buralistes dans la transformation profonde de leur métier, passant du modèle de débitant de tabac à celui de nouveau commerçant de proximité. Il prévoit à ce titre la création d’un fonds temporaire de transformation des buralistes destiné à permettre la mutation de la profession vers une moindre dépendance à l’activité de vente de tabac. »

Où ira in fine cette manne macronienne ? Qui fera fera l’évaluation médicale de cette mesure financée sur des fonds publics ? Où est, ici, la ministre de la Santé ? Comment les buralistes entreront-ils dans l’espace de la cigarette électronique et dans le monde de la réduction des risques ? Que feront ces mêmes buralistes durant le « Moi(s) sans tabac » ? Pourquoi l’exécutif n’a-t-il pas, ici, pesé sur les buralistes pour qu’ils s’engagent, solennellement, à respecter la loi sur la vente de tabac aux mineurs ?

A tout cela le gouvernement ne répond pas. Y croire ou pas ?

A demain

3 réflexions sur “L’Etat donne cent millions d’euros aux buralistes pour réduire leur dépendance au tabac

  1. « La vente aux mineurs » le vieux combat des anti-buralistes primaires…… !! Sortez un peu de votre univers cossu et regardez autour de vous !! Les mineurs n’achètent plus leurs cigarettes chez le buralistes (trop cher) depuis fort longtemps !! Les vendeurs de rue sont bien plus abordables et moins regardant ……. !

  2. Ben non justement, le pb c’est l’absence de priorités de l’Etat qui va ménager la chèvre et le chou en n’oubliant pas continuer à grossir et à augmenter les impôts.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s