Marlboro® à 8 euros : les fumeurs français peuvent continuer à se préparer à arrêter

Bonjour

C’est un document de 78 pages signé de Gérald Darmanin et Agnès Buzyn. Il vient d’être publié au Journal Officiel du 4 février. Les deux ministres nous disent tout (ou presque) sur ce que les fumeurs devront débourser à compter du 1er mars. Il faut voir là, nous dit l’Agence France Presse, une nouvelle illustration « de la volonté du gouvernement de faire chuter la consommation de tabac en France ».

Serait-ce si simple ? Comme toujours avec Big Tobacco le pouvoir exécutif ne maîtrise pas totalement la situation. Ainsi les paquets de vingt Marlboro « rouges » et « gold », qui étaient à 7,30 euros seront vendues 8 euros et non 8,30 euros, le géant fabricant « ayant apparemment décidé d’absorber lui-même une partie de la hausse des taxes ». Dans le bas de gamme, en revanche,  les Lucky Strike Red, qui étaient à 6,80 euros, passent à 7,80 euros, de même que les Winfield et Winston rouges. 1

Quel sera l’impact de cette hausse sur la consommation de tabac qui, en France, demeure l’une des plus fortes de toutes celles recensées en Europe ? Le gouvernement ne le dit pas ; pas plus qu’il n’a encore dévoilé les détails du nouveau « Programme national de réduction du tabagisme »2 . Big Tobacco, en revanche, a fait ses comptes.

 Sous le manteau

« Nous estimons que cette hausse de 1 euro en moyenne par paquet contribuera à faire baisser les ventes légales de tabac de 10 à 15 % en 2018 par rapport à 2017 », a ainsi indiqué à l’AFP Eric Sensi-Minautier, directeur des affaires publiques de British American Tobacco (BAT), quatrième sur le marché français des cigarettiers. On observera que cet ancien diplômé de la faculté de droit et de Sciences-Po Aix-en-Provence (et de l’University College de Londres) ne parle que des « ventes légales » de tabac. Et l’on sait par ailleurs que les buralistes français ne cessent de dénoncer la part, croissante selon eux, d’un marché parallèle.

Les volumes de cigarettes vendues sous le manteau (ou achetées à l’étranger) progressent-ils proportionnellement à l’augmentation des prix des cigarettes officielles ? Une forme de mafia a-t-elle pris le relais des buralistes ? Personne ne semble en mesure de répondre à cette question majeure de santé publique. Si tel devait être le cas  la politique actuelle d’augmentation des prix aurait, d’emblée, fait la preuve de ses limites.

E-cigarette et substituts

Pour l’heure, et dans l’attente d’en savoir plus sur le sujet, l’objectif du paquet de vingt à 10 euros en novembre 2020 reste d’actualité. Un objectif à atteindre «  par bonds progressifs et étalés dans le temps ». Il s’agit, selon Agnès Buzyn,  de permettre aux fumeurs « de se préparer » :

« C’est une hausse en trois ans, ce qui était mon souhait. Ça permet aux gens de se préparer et de trouver les moyens d’arrêter de fumer. C’est un calendrier qui permet à chacun de se mettre dans la perspective de l’arrêt. »

On peut désormais espérer que d’ici novembre 2020 la ministre des Solidarités et de la Santé trouvera d’autres leviers pour «  aider les gens à trouver les moyens d’arrêter ». Comme la prise en charge intégrale des substituts nicotiniques et la promotion de la cigarette électronique ; e-cigarette sur laquelle lorgnent désormais ouvertement les buralistes.

A demain
1 Cigarettes : Marlboro Rouge et Gold : 8 euros, Philip Morris Marron : 8 euros, Lucky Strike Red : 7,80 euros, News Rouge : 8 euros, Camel : 8 euros, Gauloises Blondes Rouge et Bleu : 8 euros, Winfield Rouge : 7,80 euros, JPS Black : 7,90 euros, Winston Rouge : 7,80 euros, Chesterfield Rouge : 7,80 euros, L&M Rouge : 7,80 euros.

Tabac à rouler : Fleur du Pays blond en 40 grammes : 14,50 euros, Interval blond en 40 grammes : 14,50 euros, Camel en 30 grammes : 10,40 euros, News tubes en 30 grammes : 10,40 euros, 1637 blond en 30 grammes : 10,50 euros

Cigarillos : Café Crème : 8,60 euros, Néos Classic : 8,20 euros, Méhari’s : 8,80 euros, Clubmaster : 8,20 euros, La Paz : 10,60 euros, Fleur de Savane : 7,90 euros, Panter : 8,40 euros.

2 Interrogé, le cabinet d’Agnès Buzyn nous a indiqué que ce Plan serait détaillé « fin mars ».

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s