Inespéré : Agnès Buzyn va reverser 250 millions d’euros aux hôpitaux publics et privés

Bonjour

Plus que de ruissellement c’est de cagnotte inespérée qu’il faut parler. Le citoyen l’ignore mais, chaque année, le Parlement adopte l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM) dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale. Et même les citoyens les mieux informés ignoraient jusqu’ici que les dernières données disponibles relatives à  l’exercice 2017 indiquaient que les dépenses d’assurance maladie ont « moins progressé que l’objectif voté » – et ce « du fait principalement d’une progression de l’activité des établissements de santé plus faible que la prévision ». Il est vrai qu’il ne doit guère être simple pour les députés de prévoir la progression de ce type d’activité.

Au vu des chiffres dont elle dispose (et sans doute à l’écoute de la grogne sourde et montante dénonçan le rabot et le garrot) Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a pris une décision qu’elle vient de communiquer à la presse : «  le reversement de 250 millions d’euros aux établissements publics et privés de santé, en dotation complémentaire à l’exercice 2017 ».

En pratique 200 millions d’euros seront répartis entre l’ensemble des établissements de santé « en fonction de leur activité » –  et 50 millions d’euros seront consacrés « à des aides en trésorerie pour des établissements en difficulté ». Et après ? On n’ira pas plus loin. « Les établissements de santé avaient déjà bénéficié à l’automne d’un reversement partiel, à hauteur de 150 millions d’euros des montants mis en réserve en début d’exercice pour garantir le respect de l’ONDAM, explique Agnès Buzyn. Avec  le versement complémentaire de 250 millions d’euros décidé aujourd’hui, c’est la totalité des montants mis en réserve dans le champ des établissements de santé qui est reversé. »

Un dernier mot ministériel, en conclusion : « Agnès Buzyn  manifeste son soutien au bon fonctionnement de l’ensemble des établissements de santé et son attachement à consolider les conditions d’une régulation juste et équilibrée des dépenses d’assurance maladie ».

A demain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s