Alerte : ne plus prendre Optimizette®, pilule contraceptive sans principe actif contraceptif

Bonjour

Comment peut-on en arriver là ? Comment ne pas douter de tout, y compris de l’industrie pharmaceutique ? L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vient de lancer une alerte à toutes les femmes concernées par les boîtes et plaquettes du lot n°1958550 (péremption 07/2019) de la spécialité Optimizette® Gé 75 microgrammes (laboratoires Majorelle). Cette alerte fait suite à la découverte « dans une boîte d’une plaquette non conforme de 21 comprimés ne contenant pas de principe actif contraceptif » (sic).

Et l’ANSM d’expliquer, benoîtement, que « la prise de ces comprimés ne présente pas de danger ». « Aucun effet indésirable n’a été signalé jusqu’à présent » dit-elle. Et d’ajouter : « le seul risque identifié pour les patientes est l’inefficacité contraceptive de la pilule » (re-sic). Les patientes sont donc invitées à « rapporter les boîtes et plaquettes du lot 1958550 à leur pharmacie pour échange ».

En savoir plus ? « Ce rappel de lot fait suite au signalement par une patiente de la présence d’un blister contenant 21 comprimés différents des deux autres blisters de 28 comprimés, confie l’ANSM. Selon les laboratoires Majorelle, ce défaut ne concerne que quelques boîtes sur la totalité des 36700 boîtes distribuées entre le 26 janvier et le 5 avril 2018. Seul le lot 1958550 est concerné. »

Les pharmaciens d’officines et des établissements de santé se doivent de contacter « par tous les moyens dont ils disposent » les patientes susceptibles de détenir et/ou d’avoir utilisé la spécialité du lot concerné par ce rappel.

L’ANSM demande aussi aux patientes en possession de boîtes Optimizette® Gé 75 microgrammes de vérifier si elles ne contiennent pas de blisters anormaux.

« Si les blisters sont normaux, les femmes doivent continuer le traitement sans interruption ; une boîte d’un autre lot leur sera fournie gratuitement par leur pharmacien lorsqu’elles rapporteront la boîte du lot 1958550, précise l’ANSM. Dans l’attente de cet échange avec le médecin, et parce que la patiente est exposée à un risque de grossesse, elle devra utiliser une méthode contraceptive mécanique (préservatif, diaphragme…). »

Question : combien de femmes concernées liront ce communiqué de l’ANSM ?

A demain

 

3 réflexions sur “Alerte : ne plus prendre Optimizette®, pilule contraceptive sans principe actif contraceptif

  1. Je rappelle que cette pilule est de 3ème génération, génération de pilules responsables d’un sur-risque de phlébites et d’embolies pulmonaires par rapport aux pilules de 1ère et 2ème génération, sans que cette 3ème génération n’apporte de bénéfice supplémentaire.

    Donc pilule plus dangereuse sans bénéfice supplémentaire que nos autorités et nos médias ont « oublié » de signaler aux femmes à l’occasion de cette histoire « surprenante ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s