Rugby, commotions et démences : que font Bernard Laporte et le Dr Serge Simon ?

Bonjour

C’est une étude médicale implacable. Elle démontre que les commotions cérébrales augmentent le risque futur d’affections neuro-dégénératives et de maladie d’Alzheimer. Dans le même temps, le jeu de rugby devient de plus en plus violent. Jusqu’à quand ?

Lire la suite sur Slate.fr : « Commotions cérébrales : l’ovalie jusqu’à la folie »

A demain

 

 

3 réflexions sur “Rugby, commotions et démences : que font Bernard Laporte et le Dr Serge Simon ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s