Attention: prochaine explosion d’un livre politique signé du président de l’Ordre des médecins

 

Bonjour

Le « grand public » ne connaît pas le le Dr Patrick Bouet pas plus qu’il ne connaissait, jadis, les mandarins présidents du Conseil national de l’Ordre des médecins. L’institution avait des règles non écrites et les médias généralistes n’étaient guère curieux. Certes ces présidents échangeaient (négociaient) avec les responsables politiques (et le pouvoir exécutif) – mais sur des tapis épais, dans des salons feutrés, fenêtres fermées. L’Ordre se souvenait que la gauche arrivant au pouvoir en 1981 avait annoncé sa décapitation. Le condamné, bien sûr, avait été grâcié ; mais les responsables ordinaux en tremblèrent longtemps – quand ils n’en tremblent pas encore.

C’set dire l’importance qu’il faut accorder à la déclaration de guerre que consitue la prochaine sortie du livre 2 du Dr Patrick Bouet et au coup de semonce de l’entretien-dynamite qu’il vient d’accorder au Journal du Dimanche (Anne-Laure Barret).  

« Depuis son accession à la tête du Conseil national de l’ordre des médecins en 2013, le Dr Patrick Bouet ausculte le système de santé. Il recueille les doléances des soignants, souvent proches du burn-out, mais aussi celles de patients remontés contre les déserts médicaux ou l’attente aux urgences. Dans un ouvrage qui paraît mercredi, le généraliste livre son inquiétant diagnostic : l’impératif de réduction des dépenses serait la seule véritable boussole de nos dirigeants politiques. Le propos, accusatoire, surprendra dans la bouche du président d’une institution réputée pour sa frilosité. Mais Bouet rappelle que l’ordre vichyste a été refondé par de Gaulle à la Libération et que le Général lui avait donné pour mission d’assurer l’accès au soin de tous. Dans son essai, le docteur Bouet propose aussi quelques remèdes : la construction de projets collectifs ancrés dans les territoires et des investissements financiers massifs. »

Miracle soignant

 Que l’on ne s’y trompe pas. Le Dr Bouet n’arrive pas dans les médias comme les carabiniers. Il ne cède pas à la mode en cédant, comme tant d’autres au catastrophisme. C’est, bien au contraire le diagnostic d’un fantassin élu général. « Ce n’est pas un énième cri d’alarme mais l’aboutissement d’une réflexion de cinq ans, dit-il. Une réflexion basée sur une connaissance du terrain – l’institution que je préside est présente dans chaque département – et aussi sur ma propre expérience : je suis généraliste en Seine-Saint-Denis depuis quarante ans.

« Dans mon cabinet, j’ai vécu toutes les évolutions, toutes les réformes successives qui ont conduit notre système, un bien commun, à l’impasse actuelle : il est à bout de souffle! Nous sommes vraiment arrivés à la fin d’un cycle. Si la machine continue de tourner, c’est grâce à l’engagement des aides-soignantes, des infirmiers, des kinés et des médecins, étudiants, libéraux ou salariés du public et du privé. C’est miraculeux qu’ils continuent de croire en leur mission ! »

 Miracle ou pas l’homme entre sabre au clair sur le terrain politique. Notre consœur Barret lui demande pourquoi il sort du bois avant les annonces de réforme promises par le gouvernement. Et notre confrère Bouet de contre-attaquer :

« Emmanuel Macron s’était engagé à réformer les retraites, mais il n’avait pas prévu de s’attaquer au système de santé. Aussi nous craignons que le projet en préparation au ministère de la Santé soit plus un cataplasme que la réforme globale attendue par l’ensemble de la population. Nous disons au président de la République que nous ne pouvons pas croire que la santé puisse être l’oubliée de sa volonté réformatrice. »

 Qui pourrait, ne serait-ce qu’un seul instant, le supposer ? Le Dr Bouet a-t-il adressé un exemplaire dédicacé de son explosif au président de la République ?

A demain

1 Pr René Leriche , Pr Louis Portes, président de l’Ordre sous Vichy et qui restera à la tête de cette institution – reconstituée en 1945-  jusqu’en 1950, Pr René Piedelièvre (1950-1956), Pr Robert de Vernejoul (1956-1970), Pr Jean-Louis Lortat-Jacob (1970-1981), Pr Raymond Villey (1981-1987), Dr Louis René, (1988-1993), Pr Glorion (1993-2001), Pr Bernard Hoerni élu (2001-2002), Pr Jean Langlois (2003), Dr Michel Ducloux (2003-2005), Pr Jacques Roland (2005-2007), Dr Michel Legmann (20072013).

2 Bouet P. « Santé explosion programmée. Il faut agir maintenant » Les Editions de l’Observatoire. 192 pages, 17 euros

2 réflexions sur “Attention: prochaine explosion d’un livre politique signé du président de l’Ordre des médecins

  1. Enfin un institutionnel qui dit la vérité sur ce sujet.
    Bravo à ce responsable pour une fois non déconnecté de la réalité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s