Agnès Buzyn s’indigne incroyablement trop tard de l’affaire mortelle du SAMU de Strasbourg.

 

Bonjour

Suffirait-il d’écrire pour être entendu en très haut lieu ? Premiers écrits, aujourd’hui, sur l’affaire #JusticePourNaomi . Avec l’aide de nombreux confrères nous postons : « Refus de porter secours au Samu de Strasbourg. Mourir à 22 ans. #JusticePourNaomi ».

Quelques minutes plus tard : ce tweet d’Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé :

« Je suis profondément indignée par les circonstances du décès de Naomi Musenga en décembre. Je tiens à assurer sa famille de mon entier soutien et demande une enquête de I’IGAS sur ces graves dysfonctionnements. Je m’engage à ce que sa famille obtienne toutes les informations . »

Rappel. Naomi est morte le vendredi 29 décembre 2017, plus de six heures après avoir demandé secours au SAMU du CHU de Strasbourg. Contacté par Le Monde, l’hôpital de Strasbourg, confirmant les faits s’est refusé à tout commentaire. « On a fait un communiqué de presse, une enquête est en cours. On ne dira rien de plus », dit l’établissement. En onze lignes, ce texte succinct présente les condoléances de l’établissement à la famille et annonce qu’une enquête administrative au sein de l’hôpital a été ouverte le 3 mai — soit six jours après la publication de l’enquête du lanceur d’alerte alsacien Heb’di, et cinq mois après la mort de Naomi Musenga.

La famille a écrit au procureur de la République de Strasbourg pour réclamer l’ouverture d’une enquête judiciaire.  Agnès Buzyn découvre aujourd’hui, quatre mois après, cette affaire invraisemblable, insupportable, injustifiable.

Avec tout notre respect vous conviendrez, Mme la Ministre, que votre réaction, votre indignation, est tristement bien tardive, tellement tardive qu’elle en apparaît comme déplacée. Douloureusement déplacée.

A demain

 

 

2 réflexions sur “Agnès Buzyn s’indigne incroyablement trop tard de l’affaire mortelle du SAMU de Strasbourg.

  1. Appel au SAMU (94) pour une personne sans domicile, victime d’un problème cardiaque (2 infarctus, 1 opération, pause d’un pacemaker) le 27 décembre 2017 à 22h15 . . . Refus d’intervenir ! Après plusieurs vous appels, une ambulance PRIVÉE est arrivée avec 2 chauffeurs qui ne savaient même pas de quoi il s’agissait ! Autre appel au SAMU, qui répond, c’est un SDF comment pouvons-nous le trouver ? Alors qu’ils avaient l’adresse complète pour d’intervenir ! Personne mise à la rue d’un centre EMMAÜS, car il fallait le centre pour les immigrés qui fuient la guerre ! Même la Mairie de Paris à refusée d’intervenir, ma is encore mieux, ils sont venus retirer sa tente de camping alors s’il était encore à l’intérieur (même le secours CATHOLIQUE n’a rien fait. L’homme allongé au sol, DEVANT EUX ! une plainte est en cours. Ils font, maintenant, toutes et tous la sourde oreille, la politique de l’autruche ! Car, nous avons enregistré les faits (nous avons même été menacés!). Emmaüs répond qu’il n’étaient pas informés malgré les enregistrements ! Alors que ce sont EUX qui ont mis la personne à la rue !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s