SAMU de Strasbourg : la justice ouvre le dossier. Quatre mois après la mort de la malade

Bonjour

#JusticePourNoemie. Noémie Musenga, 22 ans, morte d’une « défaillance multiviscérale sur choc hémorragique ». C’était le 29 décembre dernier. Nous sommes le 9 mai et l’affaire, révélée depuis quelques jours, suscite indignations et commentaires. Jusqu’à l’Ordre 1 … Pour sa part et dans sa sagesse le parquet de Strasbourg vient seulement d’annoncer l’ouverture d’une enquête préliminaire.  « J’ai ouvert une enquête préliminaire du chef de non-assistance à personne en péril et en ai confié l’exécution aux services de la Direction régionale de la police judiciaire Grand Est », a fait savoir la procureure de la République, Yolande Renzi. La procureure pouvait-elle agir autrement ? Et pourquoi attendre si longtemps ?

Que devient l’opératrice du SAMU, qui s’était « moquée » de la jeune femme souffrante (« moquer » est le verbe généralement, bien trop gentiment, utilisé par les médias) ? Elle vient, ce 9 mai, d’être suspendue « à titre conservatoire » vient de faire savoir la direction des Hôpitaux universitaires de Strasbourg. Quatre mois après les faits…

Où l’on en vient à s’interroger. Tout ceci serait donc resté caché sans le travail de fourmi journalistique du site d’information local alsacien Heb’di. Loin des grandes et vieilles ogues parisiennes des prêtres du « journalisme d’investigation » voici la parfaite illustration du rôle, modeste autant qu’essentiel, que peut, parfois, jouer ce qu’on appelait, hier encore, la presse. #JusticePourNoemie

A demain

1 « Après les révélations sur les graves dysfonctionnements dans la prise en charge d’une
jeune Strasbourgeoise en décembre 2017 », le Conseil national de l’Ordre des médecins  vient d’annoncer la tenue, mardi 15 mai, d’une réunion avec Samu – Urgences de France et l’Association des médecins urgentistes de France (AMUF) – et ce « au siège du Conseil national ». Pourquoi ?  » Pour garantir la mise en œuvre déontologique de la protocolisation des appels au Centre 15″.

2 réflexions sur “SAMU de Strasbourg : la justice ouvre le dossier. Quatre mois après la mort de la malade

  1. Histoire effrayante, glaçante, on ne peut que penser à la défunte, sa famille sa fille.

    Dans un autre registre, les commentaires sont effrayants aussi.
    L’enregistrement parle de lui-même inutile d’en rajouter.

    – « Le peuple peut crever, si on est ministre on ne vous traite pas comme ça »
    Comme si un exemple tragique signifiait que le peuple peut crever. Comme si les SMUR ne sauvaient pas des centaines de gens chaque jour. Pas de mérite particulier c’est leur métier, comme celui des pilotes est de poser leur avion en un morceau. Normal. « Bashing » bête et méchant.

    * A « on refait le monde » ignorance crasse de plusieurs « commentateurs » souvent très péremptoires ou méremptoire pour l’une avec des interprétations d’autopsie délirantes
    – (comme pour minimiser) « elle devait être malade depuis plusieurs jours ses organes étaient en putréfaction ». Non mais quelle sottise , madame, quand on ne sait pas on doute et on n’affirme pas. Ce qui est décrit est compatible avec une affection aiguë récente.
    – l’écrivain de garde de l’émission: « on a le meilleur système de santé du monde ». Ah ? Vous avez étudié tous les services de santé du monde ? Montrez-nous ! C’est possible , on a du très bon , de l’excellent et on a aussi du nettement mauvais. Et ce que je connais de l’étranger montre qu’ils ne sont pas plus mauvais que nous parfois plus efficients offrant des soins 100% gratuits à tout le monde. Cette rengaine stupide souvent « perroquetée », cocardière, est non scientifiquement fondée, non raisonnablement fondée, prétentieuse, insultante pour ceux qui font aussi bien voire mieux.

    * Aller mettre ça sur le dos de la dotation insuffisante des services hospitaliers c’est un comportement rapace injustifié.
    On pourra en parler, mais après l’enquête, si elle le montre.

    Que l’hôpital souffre c’est vrai. Faire feu de tout bois c’est moche et indigne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s