Diabète : un an après, l’invraisemblable embargo français sur le FreeStyle Libre®

 

Bonjour

C’était, il y a un an, l’une des dernières actions à mettre au crédit politique de Marisol Touraine, ministre de la Santé, une avancée médicale marquée du sceau de la solidarité : le nouveau système d’auto-surveillance de la glycémie sans contact, FreeStyle Libre® (laboratoire Abbott) serait pris en charge à 100% par l’Assurance maladie.

FreeStyle Libre® est un lecteur de glycémie de « nouvelle génération ». Il permet d’effectuer une « mesure flash » du taux de glucose sans lancette, sans piqûre. De ce fait il remplace la mesure de la glycémie capillaire par prélèvement sanguin. « Des études ont montré une amélioration de l’équilibre glycémique et un impact positif sur le suivi des patients et leur capacité à mieux s’insérer dans la vie sociale » expliquait-on alors au ministère de la Santé.

Jusqu’alors le « pack de démarrage » (un lecteur et deux capteurs pour le premier mois) était facturé 169,90 euros par Abbott. Pour continuer à l’utiliser il était bien évidemment nécessaire d’acheter des capteurs supplémentaires. Soit 120 euros par mois… Grâce à l’accord troubé plus de 300 000 patients insulinotraités sous multi-injections ou pompe, allaient pouvoir bénéficier de ce dispositif innovant. Marisol Touraine favait alors fait savoir que c’était elle et bien elle qui était à l’origine de cette avancée. Elle avait demandé au Comité économique des produits de santé (CEPS) « de mener une négociation avec le laboratoire Abbott sur le prix du nouveau système d’auto-surveillance de la glycémie sans contact FreeStyle Libre® ». Et la négociation avait « abouti à un accord permettant de prendre en charge ce dispositif médical à 100% par l’Assurance maladie »

« On aimerait, bien évidemment, connaître le dessous des cartes politiques et financières, écrivions-nous alors. Qui était à la table des négociations ? A quel prix Abbott a-t-il accepté de signer ? Avec quelles contreparties ? Et pourquoi tout cela doit-il secret ? »

Gardiens du troupeau diabétique

Un an après ces questions ressurgissent. « Depuis plusieurs mois les pharmacies peinent à s’approvisionner en capteurs FreeStyle Libre®, et de nombreux diabétiques de type 1 sont obligés de revenir aux bandelettes et aux piqûres au bout des doigts, écrit Bertrand Burgalat, musicien, chanteur, diabétique et lanceur d’alerte sur le site diabeteetméchant.org. Comme d’habitude, il est impossible de recevoir une information décente de la part du fabricant et des associations subventionnées 1, et les pharmaciens eux-mêmes sont menés en bateau par le service commercial d’Abbott qui, lorsqu’ils parviennent à le joindre au téléphone, évoque des « problèmes de transport » depuis l’étranger, laissant imaginer que des 38 tonnes gorgés de capteurs sont bloqués dans le tunnel de Fourvières. » Bertrand Burgalat :

« Plusieurs textes ont été publiés sur le sujet 2 et une pétition a été lancée, en vain. Les plus optimistes d’entre nous espéraient que ces dysfonctionnements soient liés à un changement de la composition du dispositif, il semble que les motivations soient bien plus navrantes.  Cette pénurie est donc le fait d’Abbott, bien sûr, mais aussi des autorités de santé (plus précisément du Comité Economique des Produits de Santé) et de l’Association Ffrançaise des Diabétiques (…) Comme pour l’insuline, les disparités et les incohérences de remboursement coûtent cher à la collectivité et aux diabétiques. »

Pour Bertrand Burgalat il n’est pas incompréhensible qu’Abbott se sente lésé et trahi face à la prise en charge d’appareils de contrôle en continu six fois plus chers (et plus invasifs) au moment où ils baissent le prix de leur procédé de ‘’lecture flash’’. « Il n’est pas non plus anormal que leur innovation de rupture soit imparfaite, qu’elle provoque des allergies ou se dérègle lorsqu’elle est exposée à certains rayons, ajoute-t-il. Ce qui est honteux, c’est le silence, l’opacité et l’impolitesse qui règnent, entretenus par l’affairisme et l’incompétence des gardiens du troupeau diabétique. »

A demain

1 http://aipanda.fr/freestyle-libre-rupture-de-stock.

2 https://www.mesopinions.com/petition/sante/retour-capteurs-freestyle-libre-pharmacie/43011

 

Une réflexion sur “Diabète : un an après, l’invraisemblable embargo français sur le FreeStyle Libre®

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s