Angoisse en plein vol : pouvez-vous prendre l’avion sans boire un peu (beaucoup) d’alcool ?

Bonjour

Qu’en dira-t-on à Air France ? C’est un papier original du Wall Street Journal : « Dry the Friendly Skies ». Il est signé de Satish Jindel, fondateur de SJC Consulting Group (secteurs du transport et de la logistique). Où l’on parle de l’aérodromophobie (ou aviophobie). En un mot : la phobie des avions ou des voyages en leur sein. Mille et une raisons avancées, analytiques ou pas. Et des conséquences pratiques bien connues : crises de panique, montées d’angoisse, cette peur d’avoir peur. Parfois des crises cardiaques.

Satish Jindel ne s’embarrasse pas de psychologie. Grand consommateur d’avions (« Executive Platinum status with American ») il observe depuis longtemps les effets de cette phobie sur nombre de passagers. « Lors d’un vol récent, de Pittsburgh à Miami, le passager à côté de moi en première classe a commencé à boire peu après le départ – à 7 h 30 du matin, rapporte-t-il au WSJ. Il a consommé au moins quatre petites bouteilles avant que l’hôtesse refuse de le servir davantage. J’ai dû tolérer ses plaintes bruyantes pour le reste du vol. »

Moindre mal. Mais M. Jindel de faire le parallèle avec le tabac. « Pendant des décennies, les compagnies aériennes ont permis de fumer, malgré les plaintes des passagers non-fumeurs, se souvient-il. Les compagnies aériennes ne supportaient que les coûts de ces fumeurs: les passagers apportaient leurs propres cigarettes, tandis que les compagnies aériennes devaient payer pour le nettoyage de la cabine et de l’air. » Puis, en 1990, les États-Unis ont interdit de fumer sur la plupart des vols intérieurs. Aujourd’hui une interdiction mondialisée sur laquelle personne ne songe à revenir.

Et l’alcool ? « Les restrictions de sécurité empêchent les passagers d’apporter de l’alcool dans la cabine, observe notre consultant. Les compagnies aériennes ont donc le monopole de la vente de boissons, qui est un centre de revenus. Mais cela vaut-il la peine? Quand j’ai demandé aux agents de bord, ils ont appuyé massivement l’interdiction de l’alcool en vol. »

Prévoir Valium et B1-B6

Prohiber ? Il faudra certes encore compter avec les passagers arrivant ivres à la porte de la cabine. Il suffirait alors d’interdire la distribution d’alcool dans les restaurants et les salons première classe des aéroports. « Une interdiction de l’alcool en vol serait également bénéfique pour la santé des passagers, ajoute M. Jindel. L’alcool consomme de l’oxygène, et tout professionnel de la santé confirmera qu’à 30 000 pieds, le corps humain est déjà pauvre en oxygène. »

Pour le reste, parier sur la plasticité humaine : les fumeurs se sont adaptés (sans trop de difficultés)  aux vols non-fumeurs, les buveurs s’adapteront de la même manière.

Un pari, à dire vrai, loin d’être gagné. « La gratuité des boissons alcoolisées dans les avions n’est sûrement pas la seule motivation à consommer, nous a expliqué le Pr Nicolas Authier (Service de pharmacologie médicale, Observatoire Français des Médicaments Antalgiques, CHU et Faculté de médecine de Clermont-Ferrand). Certains affrontent leur phobie de l’avion avec des médicaments (hydroxyzine, benzo voire hypnotiques dans les longs courriers), d’autres avec l’alcool. Certains ont un déjà un trouble de l’usage d’alcool et le temps passé dans l’avion (associé ou non à une anxiété) ne déroge pas à sa consommation. »

Interdire l’alcool ou en limiter la consommation compte tenu de l’existence d’un risque associé de type trouble du comportement ? « En toute hypothèse il faudra, sur les longs courriers, prévoir Valium et B1-B6, souligne pour sa part le Dr William Lowenstein, interniste et président de SOS Addictions. Plus beaucoup d’eau pour éviter les états de manque. »

Un croix sur l’alcool après celle sur le tabac ? Souhaitable ou pas ? Après la grève, qu’en dira-t-on à Air France ?

A demain

 

 

Une réflexion sur “Angoisse en plein vol : pouvez-vous prendre l’avion sans boire un peu (beaucoup) d’alcool ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s