Et voici comment le cannabis, plus ou moins légal, s’installe dans le Jardin de la France

Bonjour

Pour un peu cela serait de la publicité non déguisée. « La Franchise Bestown Shop, qui ouvrira en juillet, va commercialiser des produits à base de CBD, dérivé légal du cannabis. L’ouverture à Tours, début juillet dans le quartier des Halles, au 3, rue Jules-Charpentier, risque de ne pas passer inaperçue » nous révèle La Nouvelle République de ce jour.  Déjà présente dans une dizaine de villes, cette franchise, dont la première boutique a ouvert à Besançon en octobre dernier, est en effet spécialisée dans les produits au cannabidiol, dérivé légal du cannabis également appelé CBD. » Mieux encore :

« A chaque fois, Bestown Shop, qui commercialise une large gamme de produits (infusions, e-liquides pour cigarettes, soins pour le corps, miel, etc.) rencontre un énorme succès, que ce soit dans des petites villes de province ou dans la capitale. Par exemple, l’ouverture de Bestown, la semaine dernière à Paris, dans le XIe arrondissement, a entraîné une véritable ruée, avec une file d’attente de près de 500 acheteurs le premier jour. « Des jeunes, comme des très vieux de 90 ans, des ouvriers, des CSP +, on a même eu des policiers qui sont repartis avec leur sachet », confiait le jeune patron de ce cofyshop, à un journaliste du quotidien Le Monde. »

Drogue ou pas, le CBD ? Le quotidien régional souligne qu’en France le statut juridique du cannabidiol « reste flou ».

« En France, l’un des pays occidentaux les plus restrictifs en matière de drogues douces, des cofyshops proposant ce dérivé du cannabis sont de plus en plus nombreux, les commerçants s’engouffrant dans la brèche de la légalité (sic). Ceci dans un contexte général de moins en moins hostile au cannabis, quelles que soient ses formes, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, ayant d’ailleurs récemment déclaré que le cannabis à usage thérapeutique pourrait arriver en France. »

Et La Nouvelle République de rappeler qu’une autre boutique vend la gamme de produits CDB (cannabidiol) en Indre-et-Loire : la maison des graines installée à Saint-Pierre-des-Corps.  Précision du responsable du magasin : « Le CDB (cannabidiol) est un des cannabinoïdes les plus abondants du chanvre, mais qui ne doit pas être confondu avec son cousin le célèbre THC. Il a des vertus thérapeutiques et aide à se détendre ». Egalement dans les rayons : des semences issues de l’agriculture biologique du label Sainte-Marthe et, bientôt des produits français du label Ecocert. « De quoi donner beaucoup de perspectives à l’enseigne, qui vend déjà à l’étranger ».

A demain

Une réflexion sur “Et voici comment le cannabis, plus ou moins légal, s’installe dans le Jardin de la France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s