Le ministère d’Agnès Buzyn va-t-il, un an après, retrouver tranquillité d’esprit et sérénité ?

Bonjour

Ce sont d’étranges entretiens matinaux, en salve, avec des ministres bardés d’éléments de langage. Des entretiens-rafales où les journalistes abordent mille et un sujets dans un temps de plus en plus réduit. Ainsi dans la chaleur naissante d’un 2 août caniculaire, Agnès Buzyn sur France Inter. Huit minutes. Et d’abord la canicule :

 « Nous sommes bien mieux armés qu’en 2003, il y a désormais un plan national canicule qui s’active dans tous les départements touchés (…) les préfets activent ce plan, et tout un tas d’informations partent dans les lieux de vie » –

« La canicule ne touche pas que les personnes fragiles, elle touche des adultes qui travaillent, des personnes qui se sentent capables de faire du sport et qui font des hyperthermies graves, et il faut penser aux enfants : je suis inquiète pour le grand chassé-croisé des vacances qui va se passer dans la région Rhône-Alpes, il faut absolument penser à protéger les enfants ». »

 Ensuite la chaleur insupportable dans des hôpitaux antiques…  les problèmes récurrents des urgences en été…  le projet de réforme du monde hospitalier (qui sera, promis, révélé en septembre) etc.

L’entretien touche à sa fin. On en vient à un sujet délicat, manié par le virevoltant Frédéric Métézeau : le départ contraint et forcé du Pr Yves Lévy, mari d’Agnès Buzyn, de son poste de PDG de l’Inserm. On sait que le Pr Lévy a, en définitive, jeté l’éponge sur fond de polémiques et de potentiels conflits d’intérêts.

Le gouvernement a aussitôt « pris acte » de sa décision « de retirer sa candidature à un renouvellement à la présidence de l’Inserm ». Et de rappeller que « l’ensemble des procédures permettant d’éviter tout conflit d’intérêt entre l’Inserm et la ministre des Solidarités et de la Santé ont été mises en oeuvre de façon continue depuis mai 2017 ». Certes.

Au micro de France Inter, le 2 août, cela donne ceci :

« ¨Pourquoi il se retire. C’est un effet Benalla ? Un effet turbulences ?

– Non je ne vois pas le lien … en l’occurrence… je ne vois absolument pas le lien avec l’affaire Benalla… Je ne comprends pas ce …

– Il y a eu quelques mauvaises ondes autour du gouvernement ces jours-ci

-Non … Pas du tout… Enfin… je n’ai pas commenté l’Inserm pendant un an je ne vais pas commencer … Je suis en déport, vous le savez, pour tout ce qui concerne l’Inserm depuis mon arrivée… Simplement aujourd’hui je pense que … voilà… Il n’y a pas de conflit d’intérêts en ce sens que le ministère de la Santé n’intervient jamais sur les affaires de l’Inserm depuis que je suis au gouvernement.

– Je pense que c’est important pour le ministère de la Santé d’être en capacité de parler de recherches biomédicales et je pense que … voilà… la décision a été prise… Non pas parce qu’il y a un conflit d’intérêts mais peut-être tout simplement pour faciliter le travail (inaudible)

-Tout simplement pour tranquillité d’esprit et sérénité…?

– Absolument »

Ainsi donc la sérénité retrouvée. Plus d’un an après.

A demain

 

 

Une réflexion sur “Le ministère d’Agnès Buzyn va-t-il, un an après, retrouver tranquillité d’esprit et sérénité ?

  1. En attendant, Madame la Ministre visite les urgences en période caniculaire.
    C’est bien.
    Les urgences pédiatriques … à Necker.
    Moui…..
    Aller sans prévenir, sans détourner les pompiers vers d’autres hôpitaux, sans induire un rafraichissement rapide … des murs, avant la visite dans une urgence adulte sinistrée (il y a le choix) avec de vieux malades en attente de lit sur brancard , c’est plus dur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s