Cigarette électronique : l’OMS sera bientôt accusée d’entrave à la réduction des risques

Bonjour

 Pour la première fois, plusieurs associations et dirigeants de l’industrie du vapotage 1, issus d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Asie et d’Australie s’unissent pour faire entendre leur voix et rappeler le rôle du vapotage dans la réduction du nombre de fumeurs. À cette occasion, elles lancent un appel à̀ l’OMS et lui demandent de clarifier sa position sur le vapotage. Voici leur communiqué de presse :

« Le groupe de lutte antitabac de l’OMS se réunira pour la 8ème session de la Conférence des parties (COP8) à Genève (1-6 octobre) dans le but de formuler des recommandations en matière de règlementation des produits du vapotage. Or à ce jour, la position de l’OMS apparaît contradictoire : d’un côté́, elle reconnaît le potentiel du vapotage pour faire reculer le nombre de fumeurs, mais d’un autre côté́ elle a estimé́ en 2016 qu’il était légitime pour les États d’interdire la commercialisation de produits de vapotage dans le cadre de plans de lutte contre le tabagisme.

 « Plusieurs États signataires de la Convention, notamment le Royaume-Uni et la Nouvelle-Zélande, encouragent activement les fumeurs à passer à la cigarette électronique dans une optique de réduction des risques. D’autres, comme l’Australie, les Émirats Arabes Unis ou les Philippines envisagent de lever l’interdiction du vapotage.

Les treize organismes représentatifs du vapotage craignent qu’une position floue voire négative de l’OMS encourage de nouveaux interdits, compromettant ainsi les avancées réalisées dans ces différents pays, au risque de porter préjudice aux efforts conduits en matière de santé publique.

Les treize associations signataires 2 appellent le groupe de lutte antitabac de l’OMS :  à reconnaître le rôle du vapotage dans les politiques de réduction des risques ; à s’abstenir d’encourager les gouvernements à interdire le vapotage ;  à tirer pleinement partie du potentiel du vapotage en matière de santé publique, en séparant clairement dans les discours comme dans la réglementation les produits du tabac et le vapotage. »

Pour l’heure il semble impossible de savoir qui représentera la France à Genève…

Tout cela n’a que trop duré. Si, comme on peut le craindre, rien ne change, l’OMS sera bientôt accusée d’entrave à la réduction des risques tabagiques. Les preuves s’accumulent. Et l’on peut d’ores et déjà commencer à dresser le bilan, catastrophique,  de cette inaction planétaire. Certains s’y emploient.

 A demain

 1 Certaines ont aussi (et surtout) des marchands de tabac (à commencer par France Vapotage) ce qui complique notablement la lecture de cette démarche.

2 ANAFE / Confindustria (Italie) ; Asian Vape Association / AVA (Asie) ; Australian Taxpayers’ Alliance / ATA (Australie) ; Australian Vaping Advocacy, Trade and Research / AVATAR (Australie) ; Canadian Vaping Association (Canada) ; Global Vaping Standards Association / GVSA (États-Unis) ; France Vapotage (France) ; Koora Elektronické Kouřeni / KELK) (République Tchèque) ; Malaysia E-Vaporizers and Tobacco Alternatives / MEVTA (Malaisie) ; Philippine E-Cigarette Industry Association / PECIA (Philippines) ; Udruga Korisnika Osobnih Isparivača / CROHM (Croatie) ; Vape Business Ireland / VBI (Irlande) ; Vaping Trade Association of New Zealand / VTANZ (Nouvelle-Zélande) ; Verband des eZigarettenhandels / VdeH (Allemagne)

Une réflexion sur “Cigarette électronique : l’OMS sera bientôt accusée d’entrave à la réduction des risques

  1. Dans bien des domaines les preuves existent.
    Mais nos autorités sanitaires n’en tiennent aucun compte.
    Rien ne changera tant que les autorités seront libres de faire ce qu’elles veulent et cela en dépit des connaissances.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s