AXA et les géants de la finance lancent une croisade mondiale contre les géants du tabac

Bonjour

Que se passe-t-il dans les hautes sphères de la finance internationale ? Ceci est un message du géant français AXA spécialiste mondial de l’assurance et la gestion d’actifs. Le symptôme d’un vent qui tourne dans les étages où l’on parle en millions/milliards de dollars. Un document qui, hier encore, serait apparu proprement ahurissant :

« AXA signe le Tobacco Free Finance Pledge . Nous réaffirmons, aujourd’hui encore, l’importance de notre rôle dans le mouvement anti-tabac en signant le « Tobacco Free Finance Pledge » 1 devant l’Assemblée générale des Nations Unies, à New York.  Le Tobacco-Free Finance Pledge (TFPP) 1 est une initiative émanant du Tobacco Free Portfolios (TFP), une ONG internationale ayant pour objectif d’éradiquer le tabac à l’échelle mondiale, en incitant les investisseurs de tous les pays à céder leurs actifs dans l’industrie du tabac. Cette initiative appelle tous les dirigeants des secteurs public et privé, aussi bien que les ONG et les institutions internationales, à rejoindre le combat contre le tabac.

«  Se désengager de l’industrie du tabac constitue une décision naturelle (sic) pour un assureur responsable tel qu’AXA. Les produits dérivés du tabac constituent en effet une menace majeure pour la santé publique : ils tuent aujourd’hui six  millions de personnes par an, un chiffre qui devrait atteindre 8 millions d’ici 2030, principalement dans les pays en développement.

 Cigarette électronique

 « Le tabac représente, en outre, un coût net pour la société, et ne possède aucun niveau d’exposition sûr. C’est pourquoi nous avons débuté notre voyage sans tabac avec le Dr Bronwyn King, fondatrice de Tobacco-Free Portfolios, une oncologue australienne qui consacre sa vie professionnelle et personnelle à la lutte contre le tabac. Tout a commencé en 2016, AXA étant alors l’une des premières entreprises du secteur de l’assurance et de la finance à suivre l’initiative de Bronwyn. Nous décidons ensuite de céder nos actifs dans l’industrie du tabac, évalués à environ 1,8 milliard d’euros.

« En tant qu’assureur de santé, nous constatons chaque jour les conséquences du tabagisme sur la santé et le bien-être des individus. Chez AXA, nous souhaitons que chacun puisse vivre en bonne santé et contribuer positivement à la société. En 2016, nous étions le premier investisseur et assureur mondial à cesser d’investir et d’assurer le tabac, 2 avec la conviction forte que seule une action collective puisse apporter des changements réels. C’est pourquoi je suis très fier de voir aujourd’hui la force de cet engagement collectif. »

 « La communauté financière mondiale reconnaît l’augmentation des résistances commerciales, réglementaires et sociales auxquelles fait face l’industrie du tabac et la nécessité d’adopter une approche particulière vis-à-vis du tabac en mettant fin à toutes les relations commerciales et financières avec cette industrie », précise d’autre part un communiqué explicatif repris par le site des buralistes français. Or « le secteur financier a longtemps été la pièce manquante dans le contrôle du tabac, considérant cette industrie comme un acteur classique de l’économie mondiale, et la finançant par le biais de prêts, d’assurances et d’investissements », ajoute le document, précisant que « l’abandon du financement du tabac est aujourd’hui une question inscrite à l’ordre du jour des conseils d’administration des institutions financières dans le monde entier ».

Face au tabac, AXA « souhaite que chacun puisse vivre en bonne santé et contribuer positivement à la société ». Qui ne le souhaiterait ? Pourquoi seulement maintenant, si tard ? Et quelles sont les véritables raisons de fond, économiques et financières, de cet abandon des marchands de tabac en passe de devenir des parias ?

Pourquoi cet intérêt soudain du monde de l’argent pour la « santé publique » ? Et pourquoi ne pas soutenir, dans cette logique, la cigarette électronique et la réduction des risques ? Ni AXA ni les autres géants de l’assurance et de la finance ne répondent à ces questions.

A demain

1  Le Tobacco Free Finance Pledge est une initiative créée par l’ONG « Tobacco Free Portfolios » et développée en collaboration avec UNEP FI, PSI, PRI, AXA, BNP Paribas, Natixis et AMP Capital. « Cette initiative regroupe actuellement soixante signataires fondateurs et vingt-huit soutiens, dont des institutions financières du monde entier « représentant des milliers de milliards de dollars de capitaux, dont plus de 6 400 milliards de dollars d’actifs sous gestion, plus de 1 800 milliards de dollars de portefeuilles de prêts aux entreprises et plus de 179 milliards de dollars de primes d’assurances ».

2 « Argent et morale : le géant de l’assurance Axa ne veut plus faire de profits avec le tabac » Journalisme et santé publique du 23 mai 2016

2 réflexions sur “AXA et les géants de la finance lancent une croisade mondiale contre les géants du tabac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s