Comment peut-on  laisser  Big Tobacco faire la publicité sanitaire de ses tabacs «chauffés» ?

Bonjour

Que se passe-t-il à Genève, au sein de la 8e édition du sommet anti-tabac de l’OMS (COP 8). Un sommet fermé à la presse et autres oreilles affûtées 1. Le sujet intéresse au plus haut point le site des buralistes français : « COP 8 / Sommet anti-tabac de l’OMS : les arguments de Philip Morris sur les produits de nouvelle génération … face à l’obstruction ».  A Genève on examine, dit-on, les résultats obtenus dans la lutte contre le tabagisme ainsi que … « les stratégies pour lutter contre l’émergence de nouveaux produits du tabac et l’ingérence de l’industrie du tabac dans les efforts de lutte anti-tabac(sic)».

Moira Gilchrist est la vice-présidente de la communication scientifique de Philip Morris International. Elle voit dans la réunion de Genève une rencontre « historique ». « Pour la première fois toute la gamme des nouveaux produits sans fumée, développés depuis trois ans, peut être évaluée, dit-elle. Nous pensons que nos produits réduisent de manière drastique les risques pour la santé par rapport aux cigarettes traditionnelles ».

 Invraisemblable

Et la scientifique Gilchrist de demander tout simplement à débattre de ce sujet. Et de rappeler que d’après diverses estimations, le seul vapotage concernerait aujourd’hui de 10 à 20 % des fumeurs réguliers en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis notamment. Les chiffres de Philip Morris International confirment cette tendance. En 2017, ses nouveaux produits à « tabac chauffé » représentaient 13 % des ventes du géant mondial – et ils vont compter à hauteur de 16 % cette année.

 « Il n’y a que 2,5% des fumeurs qui arrêtent de fumer chaque année » explique encore la responsable de Philip Morris International. Elle a plus ou moins compté : à ce rythme, il faudrait au moins un siècle pour l’éradication tabagique. « Dès lors, il est effectivement utile de trouver des moyens de substitution pour accélérer la démarche de ceux qui veulent sortir de l’addiction à la cigarette, ose le site des buralistes français. Un argument qui va bien finir par prendre toute sa place, malgré les polémiques auxquelles sont contraints de se livrer les tenants du discours dominant en la matière. »

Que de confusions savamment entretenues. Faudrait-il ici encore rappeler que les nouveaux produits à  « tabac chauffé » ne sont en rien comparable à la cigarette électronique ? Qu’ils n’ont nullement fait la preuve de leur intérêt en termes de réduction des risques ? Que les meilleurs experts soutienne une opinion contraire ? Et que, de manière invraisemblable les autorités sanitaires françaises se désintéressent radicalement du sujet – laissant ainsi le champ libre à toutes la approximations-manipulations des puissants marchands de tabac.

A demain

1 Sur ce sujet lire le délicieux compte-rendu de Philippe Poirson : « #COP8FCTC Premier jour, première boulette: Anne Bucher, nouvelle DG santé Européenne, croit que la vape est du tabac ». Où l’on découvre, sur ce sujet, les compétences et étranges convictions de Mme Anne Bucher, nouvellement nommée à la tête de la direction générale de la santé et de la sécurité alimentaire (DG SANTE) de la Commission européenne.

 

Une réflexion sur “Comment peut-on  laisser  Big Tobacco faire la publicité sanitaire de ses tabacs «chauffés» ?

  1. « Qu’ils n’ont nullement fait la preuve de leur intérêt en termes de réduction des risques ? Que les meilleurs experts soutienne une opinion contraire ? » ah bon ? Vous pouvez detailler par des éléments de preuve, des mesures non falsifiées ou des affirmations fondées ? Parce que si 90%+ de réduction dans les émissions, largement moins de réduction que la vape effectivement, si ce n’est pas traduisible directement (ni en +,ni en -) à une nocivité réduite d’autant, ça semble compliqué d’affirmer que ce serait le contraire d’une réduction du risque…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s