«Enfants nés sans bras» : l’écologiste Yannick Jadot accuse les pesticides et le thermomètre

Bonjour

Yannick Jadot est un écologiste politique. C’est sa marque de fabrique médiatique. Il était l’invité, ce matin, de la « première radio de France » (RTL). Pour parler du dernier rapport du GIEC, du charbon, du pétrole, du nucléaire, des énergies qui deviennent très chères, des conflits géopolitiques permanents, des énergies renouvelables, du courage en politique, de l’écologie punitive, des enfants, qui en ville, ne peuvent pas respirer, des personnes qui sont contraintes d’utiliser leur diesel pour faire quarante bornes, de François de Rugy et d’Emmanuel Macron.

Et des enfants nés sans mains ou sans bras, ce phénomène d’agénésie qui reste étrangement sans explications scientifiques.

« Je suis absolument scandalisé par cette affaire, comme tous vos auditeurs, en tant que père de famille, on a tous été très touché, de voir ces enfants sans bras, sans main. On a des associations qui fonctionnent avec quasiment aucun moyen, et à qui on enlève les moyens, des associations qui font le registre des malformations. (…) On veut casser le thermomètre. »

 « Ce que l’on veut ne pas voir, c’est que il est très probable que ces malformations soient liées aux pesticides. Toutes les familles qui ont été touchées par ces malformations vivent à côté des champs de maïs et des champs de tournesols. On n’a jamais voulu savoir en France, on veut pas faire les études épidémiologiques autour des incinérateurs, autour des centrales nucléaires, on veut pas le faire sur les pesticides parce qu’on ne veut pas savoir. »

 M. Jadot n’a aucune preuve quant à l’origine de ces malformations. Mais M. Jadot a des convictions. Il nous reste à réparer le thermomètre.

A demain

6 réflexions sur “«Enfants nés sans bras» : l’écologiste Yannick Jadot accuse les pesticides et le thermomètre

  1. Je n’arrive pas à y croire, tant de mauvaise foi.

    « Mr Jadot n’a aucune preuve…. » donc il n’aurait pas le droit de parler. Il demande que l’on fasse des études épidémiologiques, mais il n’a aucune preuve. Il dit que l’on arrête de subventionner les associations qui font le travail régalien des autorités de santé, mais on s’en fou, ce n’est pas l’information importante, l’information importante, c’est qu’il n’a aucune preuve. ET ce qu’il dit, c’est que bizarrement, on ne cherche pas de preuves, parce que l’on ne veut pas les chercher. Mais là tout le monde s’en fou parce qu’il n’a aucune preuve. d’ailleurs ça sert en rien d’en chercher parce qu’il n’y en a pas. Cela s’appelle de l’enfumage, de la propagande.

    Et d’ailleurs l’autre comité théodule au maintien du statut quo, lui il estime que rien n’est anormal (sauf les enfants) et que 7 dans un rayon de 17 km, c’est pas un indice statistique c’est partout pareil, puisqu’on vous dit qu’il n’y a pas de preuve. D’ailleurs dans un autre village paumé y a aussi un truc du genre, mais y’a aucune preuve. C’est comme les leucémies autour des centrales, y’a aucune preuve. C’est comme les maladies autour de Lacq, y’a aucune preuve, c’est comme le médiator, y’a aucune preuve, c’est comme la narcolepsie suite à pandermix, y’a aucune preuve, c’est comme la SEP et le vaccin hepB, y’a aucune preuve…. En fait, on nous a menti depuis tout ce temps, sur les monuments, la femme avec les yeux bandés, la balance du pharmacien et le glaive pour pourfendre ceux qui n’ont aucune preuve, c’est pas la justice, c’est la science.

    Par contre les 3 morts de la rougeole, si ça c’est pas une preuve… C’est à cela que l’on reconnaît que c’est de la science : dès qu’il y a pas de preuve, c’est bon.

    Par contre agiter le spectre religieux afin de décrédibiliser ceux qui ne sont pas favorables à la PMA et GPA. pas besoin de preuves. il suffit de dire… C’est y pas cool la science ? ca vous fait pas rêver ?

    moi si … mais … on n’a aucune preuve.

    herve_02

  2. Ça me fait penser..A l’histoire du contergan …donné aux femmes enceintes entre 1950 et 60 …résultat des bébés nés sans bras…jambes.????on a quand du mal à croire que tout cela est dû au hasard ! !!

    • ben si y’apa’d’preuve qu’on vous dit. en plus c’est un médecin.. et un journaliste… oups… c’est pas les meilleures sources.

  3. Où apprennent ils à réfléchir, ces gens ?

    « Toutes les familles qui ont été touchées par ces malformations vivent à côté des champs de maïs et des champs de tournesols.»
    Dixit un prétendu écolgiste.

    L’écologie ça commence dans la pensée (Lao Zi *)

    L’hypothèse de de la responsabilité des pesticides est acceptable comme hypothèse (je n’ai toujours pas analysé le rapport disant que le « signal » n’est pas significatif statistiquemet parlant, ce qui à vue de nez est plausible) mais la défendre de cette façon c’est faire de la propagande ou être un crétin ou les deux. Des enfants pourraient lire ces raisonnements imbéciles alors c’est très mal de les diffuser

    Si un aggrégat de cas se produit en Ile de de France ce sont les pots d »échappement ou les poussières de plaquettes de frein.
    Si un aggrégat de cas tombe en zone rurale les cas sont près des champs.

    Le fait que toutes les familles touchées soient proches de champs n’indique pas grand chose.

    Parce que quid de TOUTES les familles qui EN FRANCE habitent proche des champs ?
    Le dénominateur .
    Sont elles toutes touchées? UN grand nombre ? On nous le cache ?

    Ca me fait penser à une « blague » qui hélas illustre un mode de « pensée » (avec les pieds) bien répandu.

    UN groupe de 3 amis voyage en train et arrive en Ombrie . Ils voient une vache , de profil, noire.
    Le premier, biologiste dit « Ah, en Ombrie les vaches sont noires !  »
    Le second , ingénieur, le reprend: « Non on peut seulement dire que en Ombrie au moins une vache est noire »
    Le troisième, philosophe spécialisé dans la philosophie grecque et en particulier Aristote , soupire: « En Ombrie au moins une vache est noire , sur un coté, c’est tout! »

    * Lao Zi dans « On peut plaisanter quand même ? « 

    • ok admettons.

      Prenons un cas simple : 1 enfant attrape la grippe et mange à la cantine. rien
      10 enfants attrapent la grippe et mange à la cantine… ben on lève un sourcil non ?
      (et j’vous fiche mon billet que si sur les cas, 3 sont non vaccinées…)
      TOUS les enfants qui mangent à la cantine attrapent la grippe on se pose la question de la cantine non ?

      autre cas : 1 enfant attrape une intoxication alimentaire et mange à la cantine, on soulève un sourcil
      2 enfants qui mangent à la cantine
      10 enfants qui mangent à la cantine ? on fait pas une descente d’hygiène à la cantine au lieu de dire que le nombre d’intox est tellement élevé en france que 10 cas cela ne se voit même pas et donc que la cantine n’a rien à voir ?

      Pourquoi ? c’est un truc qui a a voir avec la prévalence. Ainsi la grippe c’est assez courant, l’intox alimentaire moins lorsqu’il faut accuser un particulier ca va vite, lorsque c’est un truc qui a des lobbys derrière, on préfère ne rien faire et laisser couler jusqu’à ce que le scandale soit tellement énorme qu’on ne peut plus le cacher.

      Prenons le cas d’enfants naissant mal formés comme c’est le cas. Est-ce qu’il y a tellement de naissance d’enfants mal formés en france de ce type tous les ans pour que 7 enfants en 5 ans sur un rayon de 17 km puisse être une coïncidence ? Que les pesticide ne soient pas en cause, pourquoi pas c’est peut être juste la même personne qui a un gène foireux qui s’est tapé les 7 mamans. qui sait. mais comme c’est des bouzeux, on sen cogne un peu ? Si c’était 7 enfants de parlementaires sur une période de 5 ans est-ce qu’on ne se poserait pas plus de question ? Et pas pour dire que la bouffe à l’assemblé, mais un truc avec un coup de russes par exemples ?

      est-ce que vous pourriez m’expliquer (pour m’aider à penser avec autre choses qu’avec les pieds) comment un truc aussi rare, regroupé sur une zone géographique assez proche , puisse être un hasard statistique ?

    • Juste pour répondre à votre questions :

      Parce que quid de TOUTES les familles qui EN FRANCE habitent proche des champs ?

      Il faut manquer de réflexion pour le penser : ce n’est pas le fait d’habiter près des champs en général le problème, mais d’habiter près de CES champs là.

      Hypothèse 1 – un produit a été employé dans une campagne de désinsectisation et a touché des familles qui faisaient un pic-nic il y a quelques années.
      hypothèse 2 – une coopérative agricole est créative et teste un mélange de plusieurs pesticides pour réduire les doses individuelles afin de ne pas les trouver dans les analyses (c’est la mode), au lieu de 20 litres de produit A, on met 0.5 litres de la molécule A + 0.5 litres de la molécule B + 0.5 litres de la molécule C + …. et pas de bol les molécules C+H qui se combinentsur les gens ayant le gène truchose paff malformation.

      Donc, il faut avoir ET le gène, ET être en contact ET être exposé au cocktail (durée, répétition, dosage…) . il en résulte que cela ne peut QUE se produire en taches. Et comme cela est arrivé dans au moins une autre région, toujours autours de champs.

      Pour se dire que cela n’a rien à voir, il faut avoir un bon a priori que l’agriculture c’est vraiment vraiment safe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s