Cent ans après : réparer les « gueules cassées » avec les cellules souches de la pulpe dentaire

Bonjour

Quel média en parlera ? Ce sera, loin des tumultes et des polémiques militaires du 11 novembre. Le 21 novembre prochain, à midi, le Général Hubert Chauchart du Mottay, président de la Fondation des Gueules Cassées et le Professeur Jacques Philippon, président du Comité scientifique remettront le Prix de la Fondation 2018 au Pr Catherine Chaussain et à son équipe – pour le projet « Les cellules souches de la pulpe dentaire pour réparer les os crânio-faciaux ».  Siège de la Fondation 20 rue d’Aguesseau – 75008 Paris

Catherine Chaussain.  Chirurgien-dentiste, titulaire d’un doctorat en biologie, exerce à l’hôpital Bretonneau. Elle dirige, à la faculté de chirurgie dentaire de l’université Paris Descartes, le laboratoire de recherche dédié aux « Pathologies, imagerie et biothérapies oro-faciales ».

Général Hubert Chauchart du Mottay. « Carrière militaire complète, malgré un long séjour dans les formations sanitaires, jusqu’au grade d’Officier Général.  Grièvement blessé à la face, le 14 décembre 1961 en Algérie. Une balle lui emporte la partie inférieure du visage. Il sera hospitalisé durant sept ans à l’hôpital Foch de Suresnes qui reçoit de nombreuses « Gueules Cassées », au sein d’un service de chirurgie maxillo-faciale de pointe. Servira, ensuite, dans un régiment de chars, puis à l’Etat-major de l’Armée de Terre, puis à l’Etat-major du 2° Corps d’Armée et des Forces françaises en Allemagne ; quitte le service à la fin de 1993. »

Fondation des « Gueules Cassées ». Reconnue d’utilité publique. « Par la pratique du mécénat, soutient financièrement les institutions de toute nature s’intéressant en priorité au traumatisme de la face et de la tête et à leurs séquelles, ainsi que des actions de Mémoire des sacrifices consentis pour la France. »

Union des Blessés de la Face et de la Tête « Les Gueules Cassées ». « Association reconnue d’utilité publique par décret du 25 février 1927. Remplit une triple mission d’entraide entre ses membres, tous blessés à la face ou à la tête, de développement du devoir de Mémoire et d’aide à d’autres associations d’anciens combattants, aux associations à vocation sanitaire ou humanitaire œuvrant dans le même sens que le sien. »

Qui sera là ?

A demain

@jynau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s