Gilets jaunes, le noir, le froid et l’alcool : Christophe Castaner devait-il vraiment dire ça ?

Bonjour

18 novembre 2018. Les journalistes, ces historiens de l’instant, interrogent à qui mieux mieux les sociologues en chaire médiatique. Il s’agit de comprendre l’étrange phénomène français d’hier : « les gilets jaunes ». On aurait parlé, jadis, de « jacquerie » :

« Insurrection populaire, notamment paysanne. J’ai reçu une lettre lamentable de MmeSand. Il y a une telle misère dans son pays, qu’elle redoute une jacquerie (Flaubert., Corresp.,1870, p. 136). Les émeutes serviles, les jacqueries, les guerres des gueux, les révoltes des rustauds (Camus, Homme rév.,1951, p. 139) »

Certes. Mais aujourd’hui ?

Sur toutes les ondes : Christophe Castaner, jeune ministre de l’Intérieur. Prenons RTL, « première radio de France ». « Gilets jaunes » : « ll y a eu 282 interpellations », annonce Castaner sur RTL » :

« Les chiffres ont considérablement augmenté cette nuit. Au lendemain de la mobilisation des « gilets jaunes », Christophe Castaner a dressé un nouveau bilan. Invité de RTL, il a ainsi comptabilisé 287.710 manifestants sur les 2.034 sites occupés samedi 17 novembre (…) Cette nuit a été agitée. (…) Il y a eu des agressions, des bagarres, des coups de couteau », a détaillé le ministre. « Il y a aussi eu des bagarres entre ‘gilets jaunes’. Il y a eu beaucoup d’alcool dans certains endroits, et ça a provoqué ces comportements idiots qui peuvent pousser à la violence, et là ça devient inacceptable » »

Plus précisément Christophe Castaner a déclaré : « Il y a eu beaucoup d’alcool dans certains endroits, et pour tenir la nuit…  avec le froid qui arrive… et du coup ça a provoqué ces comportements idiots … [la suite sans changement] ».

L’alcool, pour « tenir la nuit avec le froid qui arrive ». Chacun sait qu’en réalité l’alcool ingéré ne réchauffe que par illusion  1. Ce que ne peut manquer de savoir le ministre de l’Intérieur. Mais encore ? Journalistes, sociologues ou citoyens, pourraient aussi percevoir dans cet alcool « qui aide à tenir la nuit » comme une amorce de métaphore politique. Quel ministre, quel gouvernement, quel président, viendra dire, simplement,  que, tout bien pesé, l’espoir luit ?

A demain

@jynau

 1 On notera toutefois ici le dernier, épais et glacé supplément de L’Equipe : « Whisky. Tout savoir de cette eau-de-vie à l’occasion des fêtes de fin d’année » (sic)

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s