Mort et Gilets jaunes : déclarations du ministre de l’Intérieur, précisions de La Charente libre

Bonjour

Comment décrire la réalité au plus près, au plus juste ? Comment cerner les responsabilités ? Lundi 19 novembre 2018. Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, lors d’une conférence de presse organisée à Paris :

« Ce matin, à Angoulême, un véhicule du Samu a été empêché d’intervenir sur une dame âgée qui faisait l’objet d’un incident médical. Cinquante minutes pour faire trente kilomètres. La personne est morte cet après-midi. C’est aussi ça la réalité. »

Selon le ministre, les secours auraient donc été freinés par les mouvements de blocages des Gilets jaunes, résume Sud Ouest. Joint ce lundi soir, Thomas Mesnier, député (LREM, Charente) et médecin urgentiste, qui a prévenu le ministre, a déploré : Les gilets jaunes ont été instaurés pour sauver des vies, c’est regrettable d’en arriver là. »

« @MESNIERThomas Le droit de manifester doit être garanti, la sécurité de chacun aussi. J’en appelle à la responsabilité de tous. Il est inadmissible de bloquer une équipe SMUR qui part porter secours à une personne en arrêt cardio-respiratoire. #GiletsJaunes »

Pas de réanimation

Et puis ces précisions de La Charente Libre : « Cinquante minutes pour faire trente kilomètres selon Christophe Castaner. Et un décès. Le ministre de l’Intérieur, vient de dénoncer lors d’une conférence de presse le blocage d’une ambulance du Samu d’Angoulême par des Gilets jaunes. Selon le ministre de l’Intérieur, une femme qui faisait une crise cardiaque n’a pu être secourue à temps. La Préfecture confirme le propos du ministre, sans donner d’éléments plus précis.

« Selon nos premières informations, il s’agit d’une femme de 85 ans, découverte en arrêt cardiaque à Montbron. Appelés à 8h20, les médecins sont arrivés à 9h10 à Montbron. Toutes les voies de circulation ainsi que la bande d’arrêt d’urgence étaient bloquées. Certaines voitures avaient été abandonnées par leurs utilisateurs. Il n’y aurait pas eu assez d’effectif pour mettre en place une escorte. L’ambulance n’a pas été retardée directement par des Gilets jaunes.

Parallèlement, la réanimation n’a pas été tentée immédiatement. Selon des acteurs de terrain, le bilan n’aurait pas forcément été différent avec une intervention plus rapide. L’octogénaire est en réalité décédée dès le matin. Elle n’a jamais été réanimée. Plus d’informations ultérieurement. »

A demain

@jynau

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s