L’Etat français va-t-il oser à Quimper (Finistère), retirer à Fañch, 18 mois, son petit tilde ?

Bonjour

La France est un pays plus riche que ne le pensent les Français. Riche au point de dépenser l’énergie et l’argent de sa justice sur des sujets qui pourraient faire rire jaune les plus démunis. Ainsi l’affaire Fañch une affaire qui déchire la Bretagne bretonnante et la France jacobine

A la naissance de Fañch le 11 mai 2017, l’officier d’état civil de Quimper (Finistère) avait refusé de retenir l’orthographe bretonne – avant d’être désavoué par l’adjointe au maire. Le procureur était alors intervenu en saisissant le tribunal de Quimper au nom du respect de la langue française. Bien comprendre l’objet de la controverse : le « tilde » surmontant la lettre « n » pour donner « Fañch » – un signe utilisé, dit-on, dans les prénoms bretons.

« Tilde : Signe diacritique en forme de S couché (~).

  1. En espagnol, signe placé au-dessus de la lettre npour indiquer la palatisation. On se sert aussi fréquemment [en espagnol] d’un accent particulier, le tilde (~), qui surmonte la lettre (ñ) et se prononce comme gn.
  2. Signe placé au-dessus d’une voyelle pour indiquer une prononciation nasale.Nous écrivons une voyelle nasalée par la lettre de la voyelle orale correspondante, surmontée d’un signe spécial appelé tilde qui indique l’abaissement du voile du palais (P. Passy, Les Sons du fr., 1917, p. 83). »

Unité du pays

Ce fut, à Quimper, une affaire du tonnerre. Dans son jugement du 13 septembre 2017, le tribunal estimait qu’autoriser le tilde reviendrait « à rompre la volonté de notre Etat de droit de maintenir l’unité du pays et l’égalité sans distinction d’origine ». Le tribunal avait notamment appuyé sa décision sur la circulaire du ministère de la justice du 23 juillet 2014, qui établit une liste limitative de seize signes (accent, tréma, cédille, etc.) pouvant être utilisés dans l’état civil français. Explications de texte :

« (…) les voyelles et consonne accompagnées d’un signe diacritique connues de la langue française sont : à – â – ä- é – è – ê – ë – ï – î – ô -ö – ù – û – ü- ÿ-ç. Ces signes diacritiques peuvent être portés tant sur les lettres majuscules que sur les minuscules. Les ligatures « æ » (ou « Æ ») et « œ » (ou « Œ »), équivalents de « ae » (ou « AE ») et « oe » (ou OE) sont admises par la langue française. Tout autre signe diacritique attaché à une lettre ou ligature ne peut être retenu pour l’établissement d’un acte de l’état civil. »

Tout semblait jugé. C’était compter sans la cour d’appel de Rennes qui vient de faire savoir qu’à sa connaissance le tilde « n’est pas inconnu de la langue française ». Qu’il figure dans plusieurs dictionnaires bien connus et respectables (Académie française, le Petit Robert ou encore le Larousse de la langue française). Qu’il est aussi utilisé par l’Etat dans des décrets de nomination dans les patronymes de personnes nommées par le président de la République. Et qu’à ce titre  le petit Fañch, 19 mois déjà, pouvait garder son tilde -un signe qui ne porte atteinte ni au principe de rédaction des actes publics en français ni à l’article 2 de la Constitution (sic).

Rebondissement immédiat avec la colère du parquet général de Rennes qui, jeudi 22 novembre, a formé un pourvoi en cassation. « En l’état des textes, le tilde n’est pas reconnu comme un signe diacritique de la langue française », estime Jean-François Thony le procureur général près la cour d’appel de Rennes. « Pourvoi en cassation formé ce jour par @PG_CA_Rennes », a ainsi communiqué   la première présidence de la cour d’appel de Rennes.

Où l’on voit, avec ou sans tilde, que la justice française sait tweeter.

A demain

@jynau

2 réflexions sur “L’Etat français va-t-il oser à Quimper (Finistère), retirer à Fañch, 18 mois, son petit tilde ?

  1. D’un coté dura lex sed lex.
    Et honnêtement qu’on écrive mon nom avec ou sans accent sur les paperasses administratives, je m’en fiche. Et si ça peut éviter qu’un gamin soit appelé ♈♉♊♋♌♍…
    D’un autre coté, à l’heure de l’UTF-8…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s