L’Ordre national parviendra-t-il à interdire au Dr Jérôme Cahuzac d’exercer la médecine générale ?

Bonjour

Ainsi donc le dossier Jérôme Cahuzac le démontre : la confraternité peut aussi ne pas être étrangère à une haine vigilante. Rapide résumé des épisodes précédents.

C’était en août dernier. Nous l’avions peu auparavant quitté alors qu’il venait d’être embauché, pour un mois, au fin fond de la Guyane – médecin généraliste dans un dispensaire. Nous apprenions que le Dr Alain Choux, un confrère parisien, venait de saisir l’Ordre. Observant que le casier judiciaire de l’ancien brillant chirurgien n’était plus vierge il allait engager une action contre lui. L’affaire était alors rapportée dans Le Journal du Dimanche.

On y expliquait qu’il ne restait plus au Dr Choux qu’à porter plainte contre ce confrère «  qui a manifestement bafoué les bases de notre exercice médical ». « Bien entendu, après une tentative de conciliation, je saisirai le Conseil disciplinaire de l’Ordre des médecins pour demander une radiation de ce repris de justice ». « Implacable procédurier – il avait obtenu en 2014 un an d’interdiction d’exercer, dont six mois avec sursis, à l’encontre des professeurs Philippe Even et Bernard Debré suite à la publication de leur Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux, sorti en 2012 » rapporte le journal dominical, repris par de nombreux médias dans une France caniculaire à la recherche d’informations fraîches.

Dans le courrier qu’il venait d’adresser au président du conseil de l’Ordre des médecins de Corse du Sud (« et que le JDD avait pu consulter »), le médecin parisien fait mine de s’interroger : « Sauf erreur ou omission de ma part, lors de mon inscription à l’Ordre des médecins de Paris, j’ai dû fournir une copie certifiée conforme qui confirmait que mon casier judiciaire était vierge de toute condamnation ». L’ancien ministre du Budget a été condamné, en mai dernier, à quatre ans de prison et 300.000 euros d’amende pour « fraude fiscale » et « blanchiment de fraude fiscale ».

« Cela impose-t-il, dans la foulée, de ne plus jamais pouvoir disposer d’un caducée ? edmandons-nous. De ne plus jamais pouvoir visser sa plaque ? De ne plus jamais regarder Knock les yeux dans les yeux ? Ce Knock qui, sur la fin, ne pouvait plus, sans trembler, se regarder dans un miroir.

L’ire de l’Ordre corse

Quatre mois plus tard, nouveau développements, toujours dans Le Journal du Dimanche ( Hervé Gattegno). Où l’on apprend que « le torchon brûle entre l’instance nationale de l’Ordre des médecins et celle de Corse » et que « le débat est en passe de dégénérer ». « Le 19 novembre, une formation restreinte de l’Ordre des médecins insulaires a donné raison à Cahuzac, mais le Conseil national de l’Ordre a réagi le 28 en formant un recours ‘’à titre conservatoire’’ », rapporte le quotidien dominical. Une décision qui aurait suscité l’ire des insulaires. D’autant que le Dr Choux ne se serait pas déplacé dans l’île pour la réunion de conciliation.

Où l’on apprend encore que le Dr Cahuzac possède, pour ses confrères corses, « toutes les compétences et qualités nécessaires à l’exercice de la médecine générale ». Retraité depuis l’an dernier l’ancien ministre, 66 ans, « n’a pas besoin d’exercer pour gagner sa vie ». Il aimerait toutefois exercer à l’hôpital de Bonifacio « où les candidats font défaut ». On attend avec intérêt la décision que ne manquera pas, dans sa sagesse, de prendre l’Ordre national.

A demain

@jynau

2 réflexions sur “L’Ordre national parviendra-t-il à interdire au Dr Jérôme Cahuzac d’exercer la médecine générale ?

  1. – Le fait est que le nombre de médecins est plutôt insuffisant (ceux qui ont du poireauter un mois ou plusieurs pour voir un généraliste ou un spécialiste se reconnaîtront).
    – Le fait est qu’un certain nombre de médecins qui exercent et au casier judiciaire vierge ont parfois un degré de compétence variable (prescription de placebo, consultation en 5min chrono, comportement douteux/ agressif lors de la consultation, etc.).
    – le fait est que trouver un médecin à tarif abordable (secteur1) prenant la carte vitale (et bonus: acceptant des patients CMU) est aussi devenu un challenge.

    Partant de là, si la « perte de virginité » du casier judiciaire du médecin n’est pas lié à une infraction, crime, délit en rapport de près ou de loin avec la médecine (ex: trafic de drogue, agression sexuelle, etc.)… et bien en attendant que les trois problèmes précédents soient solutionnés, cela ne me dérange pas que ledit médecin me soigne. Surtout si l’infraction remonte à un certain nombre d’années, qu’il n’y a pas de signe de récidive (haha) et qu’il a purgé sa peine.
    Si je peux avoir un rendez-vous avec lui dans un délai acceptable à un tarif abordable et en ne me faisant pas prescrire des placebos pour un cancer et après m’être fait tripoter les organes génitaux… Disons que c’est un moindre mal.
    Ce qui est le principe même de pas mal de médicaments.

    Le Cahuzac Rosé (AOC): disponible sur ordonnance mais penser à lire la liste des effets indésirables.

  2. Je ne comprends pas la problématique. S’agit-il d’autoriser un chirurgien à exercer la médecine générale ? La question est aussi absurde que celle d’envisager qu’un spécialiste en médecine générale puisse exercer la chirurgie.

Répondre à Massé Jean François Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s